AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Derniers sujets

    Prêtre
    Prêtre
    Pritika Fleur-des-Dieux - le Dim 29 Avr - 16:09
    http://kurkigal.forumactif.com/t212-pritika-eclosion http://kurkigal.forumactif.com/t214-pritika-si-toi-aussi-t-aimes-les-chevals#1411
    avatar
    Pritika du clan de la Lune
    Aussi dorés soient-ils, les barreaux de la cage ne font pas oublier la prison.
    Bien le bonjour, je m'appelle Pritika mais on me surnomme Fleur-des-Dieux. J'ai 18 ans ans, je suis Kigallu et je fais partie des Prêtres. Dans la vie, je suis Haute-Prêtresse de Sabaoth et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis célibataire et je ne sais pas trop de quelle orientation je suis. Je suis également définie comme de genre Hundra.


    Caractère

    Pritika est une jeune femme un peu effacée, que l'on ne remarque pas vraiment de prime abord. Non pas qu'elle ne soit pas mignonne ou n'ait des qualités mais l'Hundra se fait discrète, tant par timidité que par une forme de dédain. Supporter les autres fait partit de cette charge qu'on lui a imposée et Pritika a le plus grand mal à se montrer sincèrement compatissante. C'est avant tout quelqu'un de surface, gentille si l'on ne gratte pas trop en profondeur. Pourtant, Pritika sait se montrer positive pour peu que l'on exalte ses bons côtés et que l'on passe outre sa maladresse sociale. Ayant tendance à dire ce qu'elle pense sans filtre, la jeune femme peut se montrer blessante sans le vouloir, ayant souvent des opinions trop tranchées. Pour elle, le monde est noir ou blanc, les nuances ne sont pas vraiment dans sa nature. Entière, elle aime ou déteste mais pratique une hypocrisie de façade pour qu'on la laisse en paix et pour ne pas avoir de problèmes, détestant les conflits. Vite agacée par les autres, Pritika a une part capricieuse et égoïste, encore un peu enfant dans sa manière de se comporter car elle pense que c'est ce que l'on attends d'une femme.

    L'hundra vit mal sa nature ni homme, ni femme car c'est ce qui l'a menée à porter la charge de Haute-Prêtresse et elle n'a de cesse de compenser le fait d'avoir les deux sexes en étant féminine à l'excès, dans une vision machiste de la femme. Pritika aime les fleurs, prendre soin d'elle, les beaux atours, les bijoux, éclater en sanglots sur son lit de manière stéréotypée, les récits à l'eau de rose et la danse car ce sont des choses que les femmes doivent aimer. Pas question de passer pour un garçon manqué ! Pritika se montrera douce et timide car c'est ainsi que doit être une femme, encore plus aussi haute placée. De fait, elle est parfois un peu ridicule, comme un garçon singeant une fille.

    Maladroite, elle est un peu empotée et pense ne savoir pas faire grand chose. En vérité, elle est une cavalière d'exception et à une réelle connexion avec les animaux, en particulier avec les chevaux, qu'elle dresse elle-même autant que possible. Et même si ses danses sont malhabiles, elle y met une énergie sincère qui la rend plus magnétique que ce qu'on l'imagine. Voir Pritika danser avec les chevaux est un spectacle rare et magique. Totalement métamorphosée au contact des équidés, Pritika éclot telle une fleur, dévoilant une personnalité éclatante en devenir. Douce et patiente avec les chevaux même les plus rétifs, l'hundra se montre alors assurée, confiante.

    Pritika est une jeune femme mal dans sa peau, encore très femme-enfant, enfermée dans une très jolie cage. Mais les barreaux d'or ne sont jamais que des barreaux et elle a enfermé ses rêves comme une ironie face au Dieu dont elle est une figure de proue. Ce n'est pas qu'elle ne soit pas croyante, car c'est ce qu'elle est mais elle peine à accepter que le Dieu des rêves lui fasse renoncer aux siens. D'une nature un peu austère, l'hundra n'aime même pas les orgies ou la sexualité car elle est mal à l'aise avec son corps. Elle voudrait se sentir femme à part entière mais n'y arrive pas car, pour peu qu'elle soit nue, son pénis lui rappelle cruellement la réalité qu'elle essaye de travestir. Elle peine à comprendre que l'on puisse se sentir femme malgré cela et est complètement déboussolée face à ses propres pulsions. Une part d'elle-même se sent plus à l'aise à l'idée de coucher avec un homme puisqu'elle se sent femme et que c'est dans l'ordre des choses à ses yeux mais une autre part préfère les femmes et leur douceur. Incapable de savoir si elle est homosexuelle ou hétérosexuelle, Pritika essaye d'échapper le plus possible aux orgies du temple, déléguant cela à ses prêtres et prostitués sacrés. Grandir dans un milieu aussi ostentatoire la perturbe d'autant qu'elle ne parvient pas à s'accorder sur sa propre sexualité.
    Gourmande et paresseuse, elle n'aime pourtant pas la drogue et le vin, se montrant particulièrement immature sur le sujet. "La bière c'est pas bon et l'opium ça fait tousser !" Elle fronce toujours le nez lorsque des vapeurs s'approchent trop d'elle et elle passe pour une idiote dans un temple aussi dédié à la luxure et aux plaisirs artificiels. A cause de tout cela, la Haute-Prêtresse est infantilisée par les autres, en particulier ses prêtres, qui se montrent condescendants avec celle qu'ils voient comme une fillette immature à cause de cette nature prompte à s'effaroucher.  Pritika a également une peur bleue des insectes et à tendance à fuir en hurlant dès qu'elle entraperçoit une chenille - ou tout ce qui peut ramper, grouiller... - et est particulièrement trouillarde dès qu'il est question de ce genre de bestioles.
    Pritika aime faire la sieste au soleil, auprès des chevaux, se réfugiant dès qu'elle le peut aux écuries pour s'occuper des animaux qui sont sa fierté et sa source inépuisable de joie. Peu lui importe que les gens l'aiment ou non, tant qu'elle peut être auprès de ses précieux équidés qui lui rendent si bien son amour.

    Physique

    Petite, Pritika est loin d'être une force de la nature ou imposante. Toute délicate, elle a encore des airs d'enfant, avec ses grands yeux maussades, d'une couleur acajou proche du rouge en pleine lumière. Son visage à l'arrondi caractéristique de la fin de l'enfance se fend d'une large bouche carmine. Des cheveux mi-longs de couleur rousse proche du rouge entourent une peau pâle et délicate. Mignonne plus que jolie, banale plutôt qu'attrayante, la Haute Prêtresse n'est pas foncièrement remarquable. Si elle a un certain charme, elle demeure tristement ordinaire malgré la couleur de sa chevelure qui dénote.
    La beauté de Pritika ne réside pas dans l'apparence mais dans cette flamme qui brille dans ses yeux lorsqu'elle monte à cheval, dans cette énergie qui semble inépuisable lorsqu'elle danse avec eux ou encore dans ce sourire immense qui éclaire tout son visage lorsqu'elle échappe à ses obligations. Plus musclée que ce qu'elle semble de prime abord, ses abdominaux sont bien dessinés, sur un ventre plat, surmontant des cuisses fermes et un peu larges. Elle a des rondeurs nées à force de gourmandise et de peu d'activité physique dans le temple mais parvient à se maintenir malgré tout. Une poitrine équivoque, des hanches larges, tout en Pritika est féminin, rond et souple, jusqu'à sa voix flûtée et un peu aigue. La réalité de son corps d'Hundra la rend mal à l'aise et elle n'arrive pas à accepter ce membre d'homme qui surmonte pourtant un vagin fonctionnel, tiraillée par une nature duègne dont elle n'arrive pas à se défaire.
    Pritika aime les tenues confortables, vaporeuses, qui dévoilent son corps féminin mais dissimulent le bas de son corps. Elle est coquette, aimant à prendre soin d'elle, ornant sa peau de parures d'argent et de pierreries, coiffant avec soin ses cheveux carmin. Sa peau pâle s'orne de crèmes parfumées et l'hundra adore se faire masser et baigner, les parfums coûteux et les étoffes précieuses. Pritika est féminine jusqu'au bout de ses doigts teintés de henné, ses lèvres très rouges et ses yeux étirés de khôls. C'est bien la seule chose qui plait à la jeune hundra dans le fait d'être Haute Prêtresse : avoir accès à toutes les plus belles choses pour orner son corps.

    Mon Histoire

    Ils avaient été auprès d'elle depuis aussi longtemps que portait sa mémoire. Leurs hennissements sourds dans l'air brûlant du désert. Le bruit de leur sabots sur la terre sèche. Le souffle chaud de leurs naseaux qui s'écrase contre sa peau. L'odeur puissante, animale, entêtante. Elle avait grandi parmi eux, sans peur pour ces animaux qui auraient pu la balayer d'un simple geste trop vif. Ils ne le firent jamais, parce qu'elle était des leurs.

    Pritika était la troisième enfant d'un couple de nobles du clan de la Lune. Fiers possesseurs de haras, ils élevaient avant les chevaux pour la guerre mais comme de guerre, il n'y en avait plus, ils les élevaient aussi pour les courses. Née Hundra, son destin ne lui appartint jamais vraiment. Ses parents destinèrent aussitôt la petite à la prêtrise, lui imposant très jeune un précepteur qui allait la former à la lecture, l'écriture, la rhétorique et tout ce qui pourrait faire d'elle une prêtresse de choix.
    Famille de peu d'influence, la mère de l'hundra, Isindra Doigts-d'Or vit en son enfant un instrument pour grappiller de l'influence politique et assez d'or pour continuer à le dilapider en amants et paris sur les courses. Son mari, effacé et dépassé par une femme bien trop ambitieuse et autoritaire ne sut pas dire non. Née d'une grossesse tardive, Pritika grandit seule malgré ses aînés, déjà trop vieux pour se soucier du dernier né, chacun étant déjà marié et faisant leur propre vie. Elle ne connu donc jamais vraiment ses frères et vécu en enfant unique sans l'être vraiment.

    Dans cet environnent toxique, laissé à l'abandon par une mère qui préférait de loin s'adonner aux plaisirs charnels que s'occuper d'un enfant, le père de Pritika fut son seul référent. D'une nature effacée et secrète, Khal Cœur-Fuyant n'avait rien de remarquable. Aigri par un mariage d'intérêt, il s'était depuis longtemps mis en retrait de sa femme et de ses autres enfants. Pritika était différente. Elle fut la seule de la famille à comprendre l'intérêt immodéré de son père pour les chevaux qui faisaient sa fierté. Leur écurie était modeste, leurs équidés pas les meilleurs de la région mais Khal prenait soin de ses bêtes. Pritika savait à peine marcher qu'on la retrouvait parfois endormie entre les sabots d'un étalon ombrageux. Leur relation père-fille se construit autour de l'amour des chevaux. Ils ne se parlèrent jamais vraiment de leurs problèmes ou de quoi que ce soit d'autre mais ces moments étaient les leurs lorsqu'ils se levaient aux aurores pour s'occuper des animaux. Jamais Khal ne devait dire à son enfant qu'il l'aimait. Ce dernier le savait pourtant sans avoir besoin de mots.

    Lorsque Pritika fut en âge de comprendre qu'elle était destinée à la prêtrise et que cela n'était pas négociable, elle piqua une colère mémorable et tenta de fuir la maison. Ce qui ne changea absolument rien en dehors du fait qu'elle fut faite fouetter par sa propre mère. De l'humiliation et la douleur naquit une rancœur farouche entre l'enfant et sa génitrice qu'il n'appela plus jamais "maman". Les cicatrices de ce jour, le seul ou Pritika avait tenté de s'élever contre le sort, lui rappelleront toute sa vie qu'elle n'était rien de plus qu'un instrument pour Isindra.

    Les chevaux devinrent son refuge, même si l'hundra savait désormais qu'il n'aurait jamais le bonheur de reprendre l'écurie dont son père prenait tant soin. Lorsque ce dernier s'éteignit suite à une maladie étrange à l'aube des quatorze ans, Pritika sut qu'elle serait désormais seule. Sa mère balança aussitôt l'enfant dans l'âge adulte pour ne plus l'avoir dans les pieds et ce fut au terme d'une nuit voilée catastrophique que Pritika devint une femme. L'homme choisi par sa mère emporta les rêves de la jeune fille et laissa une marque, invisible celle-ci, de ces bleus à l'âme qui ne partent jamais vraiment. Pritika devint Fleur-des-Dieux car on l'avait promise à la prêtrise dès sa naissance. Elle détesta ce nom.

    Pritika fut emporté au temple de Sabaoth par l'un des amants de sa génitrice, qui avait promis à la matrone d'y introniser l'hundra.
    De chevaux, il ne fut plus question.  L'écurie à l'abandon fut progressivement vendue pour payer les dettes de la mère de Pritika. Cependant, l'enfant n'en eut pas connaissance.

    Elle portait une tenue qui la dévoilait bien trop. Elle dansait à peine lors de l'office, les yeux perdus sur des larmes silencieuses. Elle n'avait rien et pourtant, le Haut-Prêtre posa ses yeux sur celle qu'on avait enfermé ici par simple soucis d'argent, de position sociale à élever.
    Sur cet Hundra qui n'avait plus rien à défendre et plus rien à attendre. Par quel caprice ? Quelle ironie du sort ?

    Des rêves brisés, il y en a beaucoup. L'homme d'une soixantaine d'années et la toute jeune fille de quatorze ans ne surent jamais trop qui fut le premier à engager la discussion. Le premier à ouvrir son coeur. Le premier à trouver du réconfort dans les bras de l'autre. Ce fut tendre. Ce fut pur. Ce fut doux. Le Haut-Prêtre offrit un jour un étalon en cadeau à son amant hundra. Les gens pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient. Ils se ressemblaient, malgré tout. La même douleur, les mêmes rêves brisés. C'était de ses amours qui ne se disent pas et sont pourtant évidents. De ces réconfortantes nuits et jours lorsque l'on croise le regard de l'autre dans la foule de fidèles. Lorsque les bras se referment sur le corps de l'autre pour une étreinte qui vous transporte. Des heures de discussions, couchés à rêver d'ailleurs. Lorsque le Haut-Prêtre succomba à son tour, alors que Pritika n'avait même pas seize ans, ce dernier revécu la perte d'un être cher auquel il n'avait jamais dit combien il pouvait l'aimer. Il revécu la perte d'un père, d'un ami, d'un amour.

    Pritika ne sut jamais vraiment pourquoi est-ce que son ancien ami fit de lui ce qu'il est aujourd'hui. Pritika n'a jamais eu l'étoffe de grand chose, à son humble avis. Lorsqu'elle fut intronisée Haute-Prêtresse, à peine âgée de seize ans, la cérémonie se passa comme dans un brouillard moiré de larmes. Elle était morte aussi, un peu, à l'intérieur. Mais Pritika ne le dit pas. Pas aux humains.

    Son étalon seul tourna une oreille attentive vers les larmes de sa maîtresse comme il le ferait toujours, années après années... A présent Haute Prêtresse, Pritika n'attendait plus que ses heures bénies auprès de ses chevaux, source de sa joie. Que peut-elle bien faire d'autre qu'attendre que le temps passe et guérisse son âme ?
    Et Vous ?
    Livia, 30 ans

    Personnage sur l'avatar : Kougyaku Ren (Magi, the labyrinthe of Magi)
    Comment avez-vous découvert le forum ? Dans ma barre de fav'
    Un petit mot doux ? Sweet sweet lemonade ♫


    Dernière édition par Pritika Fleur-des-Dieux le Sam 14 Juil - 22:09, édité 8 fois


    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t212-pritika-eclosion http://kurkigal.forumactif.com/t214-pritika-si-toi-aussi-t-aimes-les-chevals#1411
    avatar
    Date d'inscription : 29/04/2018
    Messages : 147
    Age du perso : 18 ans
    Métier : Haute-Prêtresse de Sabaoth
    Thème : ♫ Thème
    DC : Mahyar & Nue & Terqal



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Dim 29 Avr - 16:16
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Une copine hundra ! <3 Re-re-bienvenue sur le forum, c'est super de voir d'autres Haut-prêtres enfin pris ! (ce serait chouette d'en avoir d'autres et de se faire des entrevues et tout !)

    Dans tous les cas, excellent choix d'avatar Morgie est so cute !



    Old One wearing human skin
    The Whisperer in Darkness ☽ Along the shore the cloud waves break, the twin suns sink behind the lake.  Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 760
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Cassilda's song ♫
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Esclave
    Esclave
    Shamhat Aime-les-Lois - le Dim 29 Avr - 18:40
    http://kurkigal.forumactif.com/t61-shamhat-crois-tu-quon-vive-eternellement#167 http://kurkigal.forumactif.com/t70-shamhat-quand-on-aime-on-ne-compte-pas-et-vous-ne-comptez-pas-pour-moi#208
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing


    Force et Honneur
    « Adieu mon amour ». Il ne le dit pas. Il n'y a pas de place pour la douceur... pas dans l'arène. Il n'y a pas de place pour la faiblesse. Seuls les hommes durs et forts peuvent se dire gladiateurs. Seuls les hommes durs... Seuls les hommes forts.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t61-shamhat-crois-tu-quon-vive-eternellement#167 http://kurkigal.forumactif.com/t70-shamhat-quand-on-aime-on-ne-compte-pas-et-vous-ne-comptez-pas-pour-moi#208
    avatar
    Date d'inscription : 15/03/2018
    Messages : 190
    Age du perso : 26 ans.
    Métier : Gladiateur.
    Thème : Berserk - Forces
    DC : Amra Murmure-à-L'Océan, Votava Rêve-en-Silence.



    Prêtre
    Prêtre
    Éa Chaste-du-cœur - le Dim 29 Avr - 21:39
    http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    Is your horse is amazing ? /pan/
    Toi tu vas me devoir un lien avec Celil fufu.


    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    avatar
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Messages : 223
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse supérieure (Derketo)
    Thème : If I were - Same but different
    DC : Akkhi Hure-féroce, Celil



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum