AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • Prêtre
    Prêtre
    Éa Chaste-du-cœur - le Mar 20 Fév - 16:30
    http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    avatar
    Chaste-du-coeur
    Je ne désire que ce qui finira par me briser
    Bien le bonjour, je m'appelle Éa mais on me surnomme Chaste-du-coeur. J'ai 26 ans, je suis Kigallu et je fais partie des prêtres. Dans la vie, je suis prêtresse supérieure et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis mariée et à la sexualité non déterminée. Je suis également définie comme de genre Inanna.


    Caractère

    Définition du mot 'Chaste' a écrit:La chasteté est une attitude morale liée à la vie sexuelle et/ou relationnelle.  [...] La chasteté inclut toutes les relations entre deux personnes (amicales, lien d'autorité, ...), et exige un strict respect de la liberté de l'autre (les « jeux de pouvoir », manipulations, pressions diverses constituant des actions « non-chastes »). Ainsi, une personne continente peut être non-chaste dans ses relations avec des tiers.

    Définir Chaste-du-cœur,  c'est définir le jour et la nuit.
    Commençons par le jour ; cette jeune fille ensoleillée, toujours de bonne humeur, capable de parler de tout et de n'importe quoi. Il est très facile de parler à la rousse ; toujours à l'écoute, c'est une personne fiable qui sait tenir un secret. Chaque sourire est un rayon de soleil, parfois ombragé par une timidité qui lui fera rougir les joues jusqu'aux oreilles. Chaste-du-cœur est rarement maladroite, mais cela peut arriver lorsqu'elle est déconcentrée : certains sujets l'embarrassent, comme l'amour, le sexe, ou tout ce qui touchera à son caractère et particulièrement ses défauts, comme sa gourmandise ou son côté prude. Particulièrement pieuse, et dans le souci de toujours vouloir bien faire, la rousse a peur du moindre écart et a tendance à vouloir se purifier en permanence. Ou purifier les autres.
    Chaste-du-cœur n'est jamais réservée, et toujours honnête. Elle déteste l'injustice, et voit tout le monde comme son égal ; cela signifie que le pauvre sera traité comme le riche, mais surtout, que le riche ne l'effraiera pas et qu'il sera considéré comme n'importe qui d'autre. Il n'y a pas de traitement de faveur et les snobs ont la vie dure avec elle.
    En dehors de ça, elle est une personne loyale, fiable, et très docile. Elle a très bien intégré le principe de hiérarchie et, même si un supérieur est à ses yeux à son égal, ce n'est qu'en terme d'humanité. Chaste-du-cœur a très bien compris que dans la société, il y a des gens qui dirigent, et d'autres qui suivent. Elle a plutôt tendance à suivre, même si elle est responsable et gère des gens sous elle. La jeune femme n'a aucune ambition.

    Nous arrivons au crépuscule.
    Bien que curieusement très accessible, Chaste-du-cœur ne s'ouvre à personne. Il est difficile de savoir ce qu'elle ressent, ce qu'elle désire ; elle arrivera toujours à tourner la discussion autour des autres, et s'en décentrer petit à petit. C'est une femme qui n'aime pas se dévoiler, et qui n'a jamais connu le concept de « meilleur ami » ou « amourette ». De façade, elle aime sa famille c'est certain, cependant, même pour eux, elle est un mystère. Jugée « toujours heureuse » par ses proches, incompréhensible pour eux en réalité, son cœur est entouré d'une impressionnante muraille de métal. Personne ne sait ce qu'elle désire, parce qu'elle tait ses envies et ses traits de caractères jugés « indociles » par son éducation. La réalité est que Chaste-du-cœur n'aime personne, et n'a jamais su vraiment aimer, ni s'attacher. Elle s'investit de missions, choisissant d'aider et d'aimer les plus démunis pour tenter de donner un sens à sa vie et, inconsciemment, à se faire passer pour une personne juste.

    Puis vient la nuit, et là, son être bascule. Chaste-du-cœur devient Fleur-sans-passion, une autre personnalité dans un même corps. Fleur-sans-passion est tout son inverse : rebelle, manipulatrice, parfois méprisante. Si elle aussi est réservée, elle est davantage mystérieuse, et bien plus difficile à cerner. Fleur-sans-passion a conscience d'exister dans le même corps que Chaste-du-cœur, mais l'inverse n'est pas vrai. Chaste-du-cœur ne se rappelle jamais de ce qu'il se passe lorsque Fleur-sans-passion prend le dessus. Elle apparaît de manière aléatoire, majoritairement la nuit, à temps irréguliers, mais il arrive que dans une journée, Chaste-du-cœur n'arrive plus à se souvenir de son petit-déjeuner, ou d'un moment de l'après-midi : c'est lorsque Fleur-sans-passion a pris le contrôle. Là où la première personnalité est une enfant douce, qui ne s'exprime jamais et reste docile de par son éducation et une famille qui continue de l'infantiliser, la deuxième personnalité est une adulte qui cherche à prendre son indépendance caractérielle et sexuelle.

    Ce dédoublement de personnalité est resté imperceptible de la famille de la rousse, et comme elle n'a pas vraiment d'amis, personne n'est au courant à part Fleur-sans-passion. Cette dernière a totalement conscience de ce qu'elle est, et même si elle se considère comme une personne à part entière, tente de comprendre pourquoi elle existe. Elle n'est pas là depuis aussi longtemps que Chaste-du-cœur, et par ailleurs, sa théorie est la suivante : à force de frustration et d'obéissance, contraire à son caractère réel, Chaste-du-cœur aurait créé Fleur-sans-passion en étant persuadée de contracter la souillure.
    En outre, comme Chaste-du-cœur ne s'autorise rien pour elle, Fleur-sans-passion veille à être égoïste et s'accorder du temps, et succomber à ses envies. Parce qu'elle avait envie d'avoir du pouvoir, parce qu'elle avait envie de faire quelque chose qui allait à l'encontre de ses principes par simple esprit de rébellion et de contestation, elle a érigé une secte sexuelle.

    Et au final, l'aube.
    Car si ces deux personnalités sont très distinctes, certaines choses les rapprochent, comme leur intérêt amoureux, Murmure-à-l'océan. Chaste-du-cœur n'a aucune intention de se mettre en avant ou de devenir une partenaire officieuse de la haute prêtresse, malgré son amour sincère et démesuré. Fleur-sans-passion, elle, est du même avis, mais peut réagir différemment : si personne ne peut avoir Murmure-à-l'océan, alors personne ne l'aura. Cela peut faire naître une grande jalousie, parfois dangereuse pour ses cibles : Fleur-sans-passion n'hésitera pas à les blesser, exprimant ainsi le mal-être de Chaste-du-cœur qui prend tout sur elle.
    Dans tous les cas, Fleur-sans-passion considère que sa chasteté est de la plus grande importance car, à l'instar de Chaste-du-cœur, elle souhaite l'offrir à Murmure-à-l'océan.

    Précision importante : Fleur-sans-passion s'est donné ce nom pour exister et pour avoir une appellation au sein de sa secte, néanmoins, elle se fait toujours passer pour Chaste-du-cœur et, en réalité, ne souhaite que son bonheur. Elle a juste ses propres méthodes pour y parvenir...


    Physique

    De par sa petite taille et ses airs enfantins, dont les rondeurs du visage n'aident pas, Chaste-du-cœur fait plus jeune que son âge. Ses grands yeux bruns semblent toujours pétiller de bonne humeur, délicatement encadrés par des cils féminins peu marqués. Sa chevelure, un peu trop volumineuse, semble n'en faire qu'à sa tête malgré les tentatives répétées de la jeune femme pour les coiffer : en tresse, en queue de cheval ou en couettes, toujours agrémentés d'élastiques décorés et colorés, comme des nœuds, des clochettes, des perles, ou parfois tout en même temps. Détachés, ses cheveux lui tombent jusqu'aux omoplates, et on y distingue quelques fourches montrant l'abandon total de Chaste-du-cœur pour réussir à en faire quelque chose.

    Son corps chétif aux épaules étroites dévoile quelques courbes, plus rondes que la femme ne l'aimerait, au niveau des hanches et des cuisses. Sans que Chaste-du-cœur ne sache comment, puisqu'elle ne s'exerce jamais, ses bras sont musclés et ses abdominaux légèrement dessinés (il s'agit bien sûr du travail de Fleur-sans-passion). Ses pieds sont abîmés par la marche, surtout au niveau des talons, durs comme du bois. Il faut dire que la demoiselle ne cesse de s'agiter partout, tout le temps : même ses expressions changent à la vitesse de la lumière. Si elle arbore la plupart du temps un grand sourire, ses airs s'accordent très vite avec ses ressentis et ses émotions. Il s'agit de la seule fenêtre sur son âme, car Chaste-du-cœur n'en dévoilera jamais plus sur ce qu'elle pense ou ressent. Ses sourcils sont un peu hirsutes, comme ses cheveux, et perdent en épaisseur au fur et à mesure qu'ils se dirigent vers l'extérieur de son visage.

    Elle revêt généralement d'amples robes traditionnelles colorées, portées sur des chemises à manches longues et à motifs. Si ce n'est dans ses cheveux, elle revêt peu d'accessoires, qui l'entravent dans son métier et lui donnent l'impression de renvoyer une image « trop riche » de sa fonction.


    Mon Histoire




    Chaste-du-coeur est née dans la branche-souche d’une famille qui se revendique être une dynastie à laquelle ils ont donné un nom : la dynastie des pieux. On raconte qu’elle se serait créée il y a plus de 800 ans, lors d’une dispute entre son fondateur et un prêtre influent au sein du Clan du crâne. Depuis, la dynastie des pieux n’a cessé de multiplier les naissances, créant 6 familles-clés, afin d’accroître son influence dans le domaine religieux de Kur-Kigal. En effet, les enfants qui n’ont pas fini prêtre se comptent sur les doigts d’une main dans la dynastie des pieux… Dans chaque temple, des frères, oncles, cousins, et parents de Chaste-du-cœur exercent une fonction religieuse - ou, pour les plus déshonorants, un métier lié.
    Aussi, lorsque notre rousse naquit sous le nom d’Éa, personne ne doutait de son devenir. Elle fut élevée dans la même optique que ses frères, sœurs et cousins : elle deviendrait prêtresse. De par leur influence, la dynastie des pieux parvient toujours à faire exercer les plus prometteurs de ses membres dès le plus jeune âge. La petite Éa assistait donc déjà des prêtres dans des cérémonies, dont l’adorable visage faisait chavirer les cœurs plus coriaces. Elle savait lire et écrire, et avait pour mission d’éduquer les plus jeunes à ces deux pratiques dans un bénévolat cher à sa dynastie : ainsi elle dorait le blason et l’image de sa famille.

    Son enfance n’avait rien de si différent des autres : son éducation la distinguait, certes, mais elle restait une Kigallu, avec les mêmes valeurs et coutumes, se battant dans la boue et partageant les corvées de la maisonnée. Sociable de nature, elle était rarement seule, grandissant dans cette grande famille qui aimait se réunir régulièrement. Tout le monde se connaissait et assistait aux anniversaires ou mariages de ses membres, réputés par ailleurs vue leur ampleur systématique. Chaste-du-cœur avait toujours été une enfant joyeuse, joueuse et fiable. Pour autant, il était difficile de gagner sa confiance, et encore aujourd’hui, jamais personne ne lui a jamais ouvert son cœur. Elle reste réservée et, bien que toujours entourée, très solitaire. C’est un choix : celui de ne se lier à personne en particulier.
    Elle ne se rebella jamais contre la voie qu’on lui avait imposé : son utilité était le plus important. Jamais rien ne l’avait jamais fait rêver : ni les arts, ni les commerces ou l’artisanat, aussi la voie religieuse lui avait semblé un choix sûr et naturel. Et puis, comme tous les membres de sa famille, elle aurait le choix du dieu pour lequel elle allait dévouer sa vie : cette impression de liberté suffisait à lui faire oublier les barreaux de sa cage.

    A ses douze ans, comme l’exigeait l’étiquette familiale, on lui demanda ses voeux : Éa choisit alors sa divinité avec laquelle elle avait plus d’affinité, Uddäy l’Éclairé. On lui refusa aussitôt : il fallait être choisi pour faire parti de ceux qui vénéraient les anciens dieux Arallus. En effet, bien que la dynastie des pieux aie des prêtres dans chaque temple, y compris les Arallus, cela n’était pas synonyme d’ouverture ou de tolérance, bien au contraire. Ceux qui y étaient assignés était soit les punis, soit des pions particuliers et dignes de confiance mais totalement malléables, car la dynastie n’accordait d’importance qu’à ce qu’ils appelaient les vrais dieux, les dieux Kigallus. Une rancune vieille de bien des siècles et pourtant, depuis la fondation de la dynastie, son souhait conservateur avait toujours été le même ; elle s’était fortement opposé à la fusion mais hélas pour elle, à l’époque son poids décisionnel était bien moindre. Malgré son influence aujourd’hui, il lui est toujours impossible de les dissocier. Elle attend donc son heure ; le scandale où l’événement qui lui permettra de réaliser son souhait le plus cher.
    Pas le plus cher à Éa cependant, qui de toute façon fut écartée de ces jeux politiques. Elle était trop précieuse pour ses parents, trop pure. Dans cet espèce de favoritisme qui ne ravissait pas grand monde et encore moins Éa, on ne l’officia donc à aucun Temple en particulier, et elle passa son adolescence, incluant ses premières années de vie adulte, à assister des prêtres d’un dieu à un autre, sans jamais formuler aucun vœu.

    La Nuit Voilée ne fut qu’une formalité désintéressée pour la rousse, alors que les enfants de son âge s’en excitaient depuis des lustres. Ce n’était pas comme si ce passage à l’âge adulte allait changer sa voie, et encore moins sa vie. On organisa une fête plus belle que celles de ses cousins, car elle était de la famille-souche, et on lui trouva les danseurs les plus expérimentés. Éa n’avait pas envie de perdre sa virginité. Son hymen était pour elle un gage de sa pureté, de son amour encore intact et non trouvé. Elle choisit donc la femme qui lui semblait avoir le moins de caractère, elle lui demanda de n’utiliser que ses mains. Ainsi, l’intérieur de son corps restait vierge, comme son âme.
    Lorsqu’elle se réveilla, elle était devenue Chaste-du-cœur. Et cela n’avait rien changé à sa vie, comme elle se l'était prédit.

    Pourtant, un événement fit tout basculer : l’arrivée d’un corps inconnu sur les plages, et la naissance d’un culte. La dynastie des pieux n’allait pas prendre le risque de laisser des inconnus créer un nouveau pouvoir au sein de la religion : sans discussion, Chaste-du-cœur y fut assignée, et rejoignit les rangs d’un culte officieux. Elle le vécu comme une disgrâce, elle qui avait été si fidèle et obéissante depuis son plus jeune âge. Ses parents lui affirmèrent qu’il s’agissait à la fois d’une punition pour n’avoir formulé aucun vœux, et à la fois une chance et un honneur pour elle de devenir un des membres les plus important de leur famille : le premier à porter l’adoration de Derketo.

    Parmi les moments importants de sa vie, Chaste-du-cœur n’aura ainsi donc choisi que son partenaire lors de la Nuit Voilée. Un partenaire pré-sélectionné par sa famille. Comme tout le reste. L’amertume baignant le fond de sa gorge, la rousse acquiesça une fois encore, tentant de s’approprier l’optimisme de ses parents sur sa nouvelle situation. Elle craignait très fortement de contracter la souillure, et était persuadée que cela arriverait, chaque fois qu’elle approchait les eaux pour les cérémonies de son nouveau culte.

    Ce fut dans cette courte transition que sa psychologie bascula peu à peu, sans qu’elle n’en prenne conscience. Il y avait Chaste-du-cœur, ce brin de jeune femme toujours souriant et plein d’entrain, et plus rarement, cet autre elle, sarcastique, manipulateur, rebelle. Elle n’avait aucun souvenir de celle qui se faisait appeler « Fleur-sans-passion », ressentant juste une grande fatigue, comme si elle n'avait pas dormi. Ce qui était le cas.
    Fleur-sans-passion s’était créée toute une vie, principalement nocturne, aux moeurs opposées de celles de Chaste-du-coeur. Elle créa une secte sexuelle sans nom, qui tous les soirs sans lune, dans un lieu différent à chaque fois, organisait une orgie sado-masochiste. Il est dit que Fleur-sans-passion ne participe jamais à ses orgies, qu’elle passe son temps à regarder silencieusement sur son siège, où seules ses mains viendront la soulager.

    Chaste-du-cœur n’était pas heureuse. Enfermée dans un culte officieux, qui ne lui correspondait pas, et proche de la souillure. Intérieurement, elle espérait que quelqu’un viendrait la libérer, la sauver. Mais au final, est-ce que cela n’avait pas toujours été son souhait, lorsqu’enfant déjà, elle protégeait sa virginité par « amour » ? Un Amour avec un grand A qui symbolisait la liberté, l’échappatoire, le bonheur ultime. Cette réalisation la rendait davantage malheureuse : elle qui n’aimait personne, et ne voulait personne.
    Sous l’influence de sa dynastie, la rousse travailla de concert avec eux pour faire rentrer le culte de Derketo dans le panthéon religieux et, deux ans plus tard, elle formulait pour la première fois, enfin, ses vœux. Elle devint alors prêtresse supérieure, et on l’officia aussitôt en tant qu’assistante à Murmure-à-l’océan, la haute-prêtresse. Chaste-du-cœur n’en avait rien pensé, jusqu’à la rencontrer.

    Le monde pris soudainement des couleurs. Son cœur s’allégea, ses joues virèrent au rouge : elle était l’Amour. Il lui aurait fallu 21 ans pour le trouver. Et rien, absolument rien, ne l’entraverait ; jamais personne ne pourrait lui enlever la présence et l’utilité qu’elle avait pour Murmure-à-l’océan. En tout cas… Fleur-de-passion y veillerait.


    Et Vous ?
    Tentacule, 26 ans

    Personnage sur l'avatar : Motoori Kosuzu de Touhou
    Comment avez-vous découvert le forum ? Le fonda m'a enfermé dans une cave avec photoshop et notepad++, et voilà.
    Un petit mot doux ? Notice me kouhai. Laughing


    MAJ mai 2018:
    Mais qu’est-ce qu’il se passe dans la tête d’Éa ?
    Elle souhaite garder Sone, un parfait inconnu, près d’elle en le considérant comme son enfant, tout en l’idôlatrant.

    Premièrement : il n’y a pas de « vraie » logique avec elle. C’est important de se rappeler qu’Éa est une sociopathe, elle ne fonctionne pas comme les autres et face à quelque chose, soit elle n’a aucun intérêt, soit elle est obsédée : il n’y a pas d’entre deux. Ce qu’il faut comprendre en premier lieu, c’est pourquoi elle est obsédée et soit disant folle amoureuse d’Amra. Lorsqu’elle l’a rencontré, elle ne savait rien d’elle, pourtant, à l’instant même où elle a posé ses yeux sur elle, elle est tombée « amoureuse ».

    Éa n’avait juste que là jamais pu décider quoi que ce soit de sa vie, et n’avait jamais réussi à en comprendre l’intérêt : tout lui semblait fade, sans couleur. C’est en quelque sorte par instinct de survie qu’elle s’est accrochée à Amra, un peu par hasard au final : il lui fallait quelque chose autour duquel s’obséder pour donner un sens à sa vie car, il faut bien se l’avouer, ses missions angéliques de gentillesse envers la veuve et l’orphelin ne suffisaient pas.
    Amra était la personne parfaite : Hundra et donc impossible à marier, Éa se lançait dans un amour impossible, avec une supérieure justifiant sa servitude et lui permettant d’être avec elle tous les jours.

    Alors, il se passe quoi avec Sone, au final ?
    Eh bien, Éa réalise que malgré le fait d’avoir choisi quelqu’un de « faible » psychologiquement, cette personne va déjà mourir de souillure un jour, et ensuite, lui échappe totalement. De nombreuses personnes gravitent autour d’Amra et elle désire et aime bien des gens qui ne sont pas Éa. Chaste-du-cœur a l’impression qu’elle va perdre Amra et donc son but dans la vie.

    Sone est une porte de secours : elle superpose totalement ce qu’elle a fait avec Amra sur lui, sauf que cette fois, il ne s’agit pas d’amour romantique mais maternel (elle ne pourrait pas aimer deux personnes à la fois, ce ne serait pas logique dans son esprit puisque son amour pour Amra est profond, passionné et absolu). De plus, elle se rend compte que Sone est bien facilement influençable et manipulable, et que donc, choisir un « amour impossible » était peut-être une erreur et qu’il est plus simple d’être dans quelque chose de partagé.

    En outre, Chaste-du-cœur multiplie ses obsessions pour multiplier ses raisons de vivre et ainsi, ne pas craindre de revivre un monde gris et monotone si elle en perdait une.


    Dernière édition par Éa Chaste-du-cœur le Ven 18 Mai - 22:16, édité 7 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    avatar
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Messages : 266
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse supérieure (Derketo)
    Thème : If I were - Same but different
    DC : Akkhi Hure-féroce, Celil, Sidon Cherche-les-Ennuis



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Mar 20 Fév - 17:43
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    I NOTICE U, MY DEAR.



    Bienvenue ici, j'ai hâte d'en savoir plus sur la petite Chaste-du-Cœur ! <3



    Old One wearing human skin
    Whisperer in Darkness ☽ Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.

    Da ship:

    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 878
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Prêtre
    Prêtre
    Éa Chaste-du-cœur - le Jeu 22 Fév - 11:34
    http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    Et voilà, j'ai fini chef !



    I believed in vain
    I though I was special, but I was nothing. Please pardon me and let me by your sides. Please use me, please kill me. Please love me...
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    avatar
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Messages : 266
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse supérieure (Derketo)
    Thème : If I were - Same but different
    DC : Akkhi Hure-féroce, Celil, Sidon Cherche-les-Ennuis



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Jeu 22 Fév - 11:43
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing


    Et j'ai tellement kiffé lire ta fiche, hâte de jouer avec toi ! Laughing



    Old One wearing human skin
    Whisperer in Darkness ☽ Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.

    Da ship:

    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 878
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Prêtre
    Prêtre
    Éa Chaste-du-cœur - le Ven 18 Mai - 22:19
    http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    Coucou,
    J'ai décidé de me servir de ma fiche pour m'en servir de journal RP (ça me semblait plus cohérent de le mettre ici que mon journal de bord qui est plus un résumé).
    J'ai fait une MAJ :

    MAJ mai 2018:
    Mais qu’est-ce qu’il se passe dans la tête d’Éa ?
    Elle souhaite garder Sone, un parfait inconnu, près d’elle en le considérant comme son enfant, tout en l’idôlatrant.

    Premièrement : il n’y a pas de « vraie » logique avec elle. C’est important de se rappeler qu’Éa est une sociopathe, elle ne fonctionne pas comme les autres et face à quelque chose, soit elle n’a aucun intérêt, soit elle est obsédée : il n’y a pas d’entre deux. Ce qu’il faut comprendre en premier lieu, c’est pourquoi elle est obsédée et soit disant folle amoureuse d’Amra. Lorsqu’elle l’a rencontré, elle ne savait rien d’elle, pourtant, à l’instant même où elle a posé ses yeux sur elle, elle est tombée « amoureuse ».

    Éa n’avait juste que là jamais pu décider quoi que ce soit de sa vie, et n’avait jamais réussi à en comprendre l’intérêt : tout lui semblait fade, sans couleur. C’est en quelque sorte par instinct de survie qu’elle s’est accrochée à Amra, un peu par hasard au final : il lui fallait quelque chose autour duquel s’obséder pour donner un sens à sa vie car, il faut bien se l’avouer, ses missions angéliques de gentillesse envers la veuve et l’orphelin ne suffisaient pas.
    Amra était la personne parfaite : Hundra et donc impossible à marier, Éa se lançait dans un amour impossible, avec une supérieure justifiant sa servitude et lui permettant d’être avec elle tous les jours.

    Alors, il se passe quoi avec Sone, au final ?
    Eh bien, Éa réalise que malgré le fait d’avoir choisi quelqu’un de « faible » psychologiquement, cette personne va déjà mourir de souillure un jour, et ensuite, lui échappe totalement. De nombreuses personnes gravitent autour d’Amra et elle désire et aime bien des gens qui ne sont pas Éa. Chaste-du-cœur a l’impression qu’elle va perdre Amra et donc son but dans la vie.

    Sone est une porte de secours : elle superpose totalement ce qu’elle a fait avec Amra sur lui, sauf que cette fois, il ne s’agit pas d’amour romantique mais maternel (elle ne pourrait pas aimer deux personnes à la fois, ce ne serait pas logique dans son esprit puisque son amour pour Amra est profond, passionné et absolu). De plus, elle se rend compte que Sone est bien facilement influençable et manipulable, et que donc, choisir un « amour impossible » était peut-être une erreur et qu’il est plus simple d’être dans quelque chose de partagé.

    En outre, Chaste-du-cœur multiplie ses obsessions pour multiplier ses raisons de vivre et ainsi, ne pas craindre de revivre un monde gris et monotone si elle en perdait une.



    I believed in vain
    I though I was special, but I was nothing. Please pardon me and let me by your sides. Please use me, please kill me. Please love me...
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t30-chaste-du-coeur-et-l-esprit-alors http://kurkigal.forumactif.com/t41-ea-chaste-du-coeur-_-_-on-se-connait#62
    avatar
    Date d'inscription : 20/02/2018
    Messages : 266
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse supérieure (Derketo)
    Thème : If I were - Same but different
    DC : Akkhi Hure-féroce, Celil, Sidon Cherche-les-Ennuis



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum