AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Derniers sujets
    » un ou deux rp avec Sonja.
    Hier à 14:18 par Sonja Fête-Furie

    » Votre demande.
    Lun 22 Oct - 16:55 par Invité

    » [TOP] Tempus Lumini.
    Dim 21 Oct - 17:48 par Invité

    » [TOP] Gear.
    Sam 20 Oct - 16:31 par Amra Murmure-à-l'Océan

    » [Votes] Membre d’Octobre 2018 ! i
    Ven 19 Oct - 21:42 par Votava Rêve-en-Silence

    » Time to flood !
    Jeu 18 Oct - 11:42 par Éa Chaste-du-cœur

    » Qui est-ce version Kur-Kigal.
    Mer 17 Oct - 22:14 par Pritika Fleur-des-Dieux

    » [JEU] Vos persos dans votre vie de tous les jours !
    Mar 16 Oct - 21:07 par Rakart Voix-Crispée

    » Le voisin du dessus.
    Mar 16 Oct - 21:03 par Rakart Voix-Crispée


    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Mar 6 Fév - 23:36
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Les Clans Kigallus forment la noblesse de Kur-Kigal, et ce depuis des centaines d'années.

    Organisés autour du Prêtre-Roi Umbar Marche-sur-le-Verre, ils forment une sorte de conseil aulique soutenant le souverain. Il ne s'agit pas là de familles mais bien de clan en comprenant plusieurs car les Kigallus n'ont pas de nom de famille : ils n'utilisent qu’un prénom et un surnom honorifique. Chaque clan est traditionnellement relié à un dieu ou une déesse mais dans l'absolu chaque individu suit le dogme qu'il désire.


    Le Clan du Soleil

    Les membres du clan du Soleil sont parmi les meilleurs guerriers de la région et surtout les plus ardents défenseurs de leur territoire. Ils comptent bons nombres de chefs de guerre rompus à de multiples tactiques mais également de féroces guerriers avides de sang. Jadis ce clan dévorait le cœur de leurs ennemis vaincus, croyant ainsi s'approprier leurs forces et leur courage mais la pratique a fini par être jugée par le nouveau dogme Kigallu comme un acte impur. On les dit fiers, zélés et belliqueux mais ils sont avant tout loyaux, honorables et passionnés. Tout les membres du clan apprennent à se battre très jeune et il est souvent mal vu d'emprunter un autre chemin que celui des armes dans le clan, tout comme d'être faible physiquement. Les enfants sont aimés et choyés, mais traités plus durement que dans les autres clans dans l'idée de les endurcir ; on leur rase la tête et on les fait marcher pieds nus durant toute leur petite enfance. Les femmes sont tout autant des guerrières que les hommes dans le clan et leur éducation est similaire : elle consiste principalement en un entraînement sportif, dans le but de produire des mères fortes et saines, aptes à engendrer des enfants vigoureux. Le clan du Soleil accorde une prépondérance marquée aux fantassins lourds au détriment des archers et des autres troupes légères, ainsi que de la cavalerie et se nourrit de l'importance particulière accordée à la "belle mort", c'est-à-dire la mort au combat, avec des blessures faites par-devant. Un dicton du clan sur la guerre dit qu'il faut "revenir avec son bouclier ou sur son bouclier, c'est-à-dire vainqueur ou mort". Ils sont associés au dieu Grand-Père-Tonnerre, le dieu du Ciel et de l'Orage, de la guerre mais aussi le dieu de l’hospitalité. Leur devise est "Agir ou mourir".


    Le Clan de la Lune

    On dit que les membres du clan de la Lune sont les meilleurs archers et cavaliers de tous les Kigallus, ayant ramené de leurs échanges avec les Tunguzs une des armes les plus meurtrières de ces derniers siècles : l'arc composite. Extrêmement dur à bander pour un néophyte en raison de l'extrême tension (l'arc est recourbé contre sa courbure naturelle et sa corde de manière très serrée autour de l'arc afin encore d'y augmenter la tension à la manière d'un ressort) il demande une grande discipline dans son apprentissage et beaucoup de force physique. Ils ont par ailleurs inventé une technique de tir monté connue sous le nom du "tir lunaire", qui consiste à tirer vers l'arrière alors que l'on chevauche vers l'avant et a de bonnes relations avec le peuple Tunguz car vu par ces derniers comme "non corrompus par la société" au contraire des autres clans, et grâce à son amour pour la nature sauvage. Le clan est connu pour sa rivalité malicieuse avec celui du Soleil, pouvant se chamailler de longues heures sur qui l'emporte de l'arc ou de la lance. Le clan de la Lune est également renommé pour son élevage de chevaux éduqués pour la guerre, la parade, le dressage ou la chasse. Leurs jeunes sont comme leurs chevaux : du sang chaud et de l'endurance. Dresseurs et éleveurs, propriétaires d'immenses haras, ils ont une forte affinité avec les animaux et les anciens ont beaucoup appris des bêtes sauvages qu'ils ont côtoyé. Ils ont la réputation d'être malicieux, précis mais effrontés et amoureux des imprévus. Leur divinité associée est l'épouse du dieu du Ciel, la déesse de la Terre : Terre-Mère-Humide, divinité de la Chasse, des Étendues sauvages, des Animaux et de la Lune. Leur devise est "Être comme l'eau qui polit la pierre".


    Le Clan du Crâne

    La vie du Clan du Crâne tourne constamment autour de la mort. Qu'ils agissent en tant que gardiens des morts pour l'ensemble des clans ou qu'ils conservent l'histoire orale des Kigallus, les mystérieux membres du Clan du Crâne restent une énigme qui trouble même quelques fois les plus ouverts de leurs compatriotes car la mort et tout ce qui s'y rapporte sont considérés comme la principale source de souillure. Mais quelqu'un doit bien s'occuper de ce domaine et si le clan du Crâne compte un certain nombre de prêtres dans ses rangs, ils sont le plus souvent associés à des métiers qui ont été pendant très longtemps considérés comme souillant celui qui le pratique, comme c'est le cas par exemple du travail d'exécuteur, de chirurgien, de sage-femme ou encore de celui d'embaumeur, métier dans lequel le clan excelle. L'opinion populaire les voit souvent comme des gens ternes et dissimulés, ou simplement timides et solitaires. En raison de leur relation avec le concept "d'impureté", les autres clans les ont souvent évité par le passé, ce qui a changé depuis la création du culte de la mort par le clan du Crâne dans l'espoir de briser la malédiction qui plane sur le pays. Le clan du Crâne est celui qui compte en son sein le plus de lettrés, souvent scribes, mais aussi la plus grande récurrence de Hundra pour une raison inexpliquée : un enfant sur cinquante est de genre ambigu parmi le clan, ce qui est vu par les Kigallus comme un don des dieux. Ils sont sans surprise souvent des fidèles de Notre-Mère-des-Profondeurs, déesse des maladies, de la mort et des fonds marins. Leur devise est "Souviens-toi que tu dois mourir".


    Le Clan du Vent

    Les membres du clan du Vent sont de talentueux diplomates avec les étrangers mais aussi certainement le plus pacifique des clans. Ils agissent également en tant qu'intermédiaires entre les clans Kigallus eux-mêmes mais arbitrent également les dissensions entre gens du peuple. Leur principale ambition est en effet de voir les habitants de Kur-Kigal réunis sous une même bannière, malgré les différences qui séparent non seulement Kigallus et Arallus, mais aussi leur passé difficile. Ils comptent dans leurs rangs quelques uns des grands esprits de ce siècle, qu'ils soient politiciens, philosophes ou courtisans, leurs domaines de prédilection. Se définissant souvent comme "plus raffinés" que leurs frères des autres clans, ils sont l'exemple même de l'intriguant survivaliste : il faut toujours se tenir au courant pour rester dans la course. C'est leur credo et la raison pour laquelle ils sont si influents. Ils sont vus comme parfois très cruels, souvent extravagants mais plein d'esprit. On dit d'eux qu'ils sont de toutes les orgies, profanes comme religieuses, apprécient de fumer les feuilles de pavot et de coca, la mandragore ou la jusquiame et qu'ils seraient devenus paresseux et décadents. C'est en effet l'image de ce clan qui a donné son surnom de Pays des Plaisirs Inassouvis à Kur-Kigal. N'ayant jamais été un clan guerrier, ils doivent leur influence grandissante à leur sens du commerce avec les autres pays et leur main mise sur les plantations de coton et de canne à sucre ; les quelques hectares obtenus par le patriarche du clan ont dépassé les possessions du roi lui-même, en moins de quarante ans. Ils sont associés au Dieu-qui-Rêve Sabaoth, divinité de la musique et de la poésie mais aussi des fêtes et de l'ivresse, de la folie, des drogues et du sexe, en l'honneur duquel ils organisent chaque mois des fêtes fastueuses et des orgies décadentes. Leur devise est "La Fortune favorise les audacieux".


    Dernière édition par Amra Murmure-à-l'Océan le Sam 16 Juin - 2:07, édité 9 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 19 Fév - 23:12
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Les prêtres jouissent d'une place particulièrement importante dans la société.

    Malgré la présence du roi et des clans, Kur-Kigal est une théocratie car le quotidien et l'éducation sont dominés par la religion. Ils ont la charge des sacrifices publics, qui sont très importants, surtout en temps de guerre mais transmettent aussi l'histoire orale et d'enseignent l'écriture aux enfants à leur charge de précepteur. Ils sont de ce fait tous lettrés, ce qui n'est pas forcément le cas des gens du peuple ni même des membres des grands clans, malgré leur statut de "nobles". Le respect des rites, des fêtes religieuses et des signes divins se manifeste dans beaucoup d'anecdotes, où les guerriers renoncent au combat devant des augures défavorables, ou des manifestations comme des tremblements de terre. De ce fait, et de par la grande superstition du peuple de Kur-Kigal, les religieux ont beaucoup d’influence sur toutes les couches de la société, à l'exception des nomades, mercenaires et aventuriers qui sont le plus souvent athées et les Tunguz, ayant leur propre religion shamanique. Tous peuvent devenir prêtre quelque soit leurs genre ou leur ethnie mais les places d'oracles sont souvent réservées aux individus dit Hundra, l'intersexuation étant considéré comme un don des dieux parmi les Kigallus. Ils peuvent également se marier et avoir des enfants, hormis les prêtres Hundra. Les temples sont toujours érigés en ville de manière à dominer les autres bâtiments et évoquer la place des dieux par rapport aux Hommes. Ils sont organisés autour d'un Hauts-Prêtre et trois Prêtres Supérieurs pour chaque dieu, avec sous eux les religieux et tout en bas les novices de l'ordre.


    Dernière édition par Amra Murmure-à-l'Océan le Mer 2 Mai - 13:55, édité 8 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 19 Fév - 23:12
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Les gens du peuple de Kur-Kigal sont très cosmopolites.

    Kigallus n'appartenant pas à un clan, Arallus, métis de ces deux ethnies, le peuple de Kur-Kigal est assez cosmopolite et très conservateur de ses racines à la fois. Le métissage avait été intensément pratiqué au début par les Kigallus, afin de gommer l'identité des vaincus, l'Empire Arallu. Sont admis être le peuple de Kur-Kigal uniquement ces deux peuples, les Dayaks étant un peuple assujetti et les Tunguzs étant des Nomades. Qu'ils soient de riches marchands, des soldats, des philosophes, des forgerons, des politiciens ou de simples paysans, le peuple partage les mêmes droits bien qu'il existe une hiérarchie des métiers : si les esclaves s’acquittent des tâches les plus éprouvantes (carriers, tailleurs de pierres, bûcherons, charpentiers, quand ils ne sont pas serviteurs directs de la maisonnée), la classe populaire est constituée de paysans, commerçants, colporteurs et artisans. La classe haute, juste sous les Clans Kigallus, est formée par les militaires, les juristes, politiciens et penseurs. Il n'y a cependant pas vraiment de "lutte des classes" car tous ont virtuellement les mêmes droits et ce qu'ils soient Kigallus ou Arallus. Les mariages sont mixtes, souvent bigames et sans restriction de genre du moment qu'il résulte au moins un héritier, peu importe la manière de faire. Les habitants de Kur-Kigal sont plutôt libres sur leurs mœurs, puisque la notion d'adultère n'existe pas. Seuls les Hundra se voient refuser le mariage, car vus comme les favoris des dieux, et de ce fait déjà mariés à eux. Ils sont déjà unis par un "mariage divin" supplantant le "mariage terrestre" ; cependant, on ne leur demande ni la chasteté, ni le refus du concubinage. Le peuple n'est pas obligatoirement lettré et l'apprentissage de l'écriture et de l'histoire se fait gratuitement avec les prêtres sur demande, et celui des mathématiques avec des professeurs avec compensation. dans tous les cas les familles désirant éduquer leurs enfants aux lettres finissent en général par héberger un prêtre chez eux le temps de l'éducation, alors que les sciences plus appliquées (algèbre, astronomie, philosophie, droit, rhétorique...) s'apprennent dans les "Maisons de Sagesse", des sortes d’universités. Chacun peut s'enrôler dans l'armée, même les prêtres qui portent alors une double casquette sur le champ de bataille. L'armée de Kur-Kigal comprend Kigallus comme Arallus, bien que les officiers supérieurs et les généraux soient en général de la classe haute.


    Dernière édition par Amra Murmure-à-l'Océan le Mar 10 Avr - 12:42, édité 7 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 19 Fév - 23:13
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Les Nomades n'appartiennent à aucun clan, et suivent leur propre dogme.

    Tunguzs, aventuriers, mercenaires et autres vagabonds ne sont pas considérés comme des habitants de Kur-Kigal car ils ne vénèrent pas les mêmes dieux. On appelle très sobrement ces gens les Nomades car leur situation n'est assurée par aucun clan et aucune religion admise, et beaucoup vivent un peu au jour le jour. Ces individus sont en général regardés avec suspicion par le peuple qui les tolère tout en les voyant parfois comme des impies, des voleurs ou des fauteurs de trouble. S'ils ne sont pas considérés comme des membre du peuple, les Nomades disposent cependant du droit de passage et d'habitation tant qu'ils payent la taxe et acceptent de faire une offrande annuelle au couple de dieux créateurs, même si la foi n'y est pas. Les mercenaires sont très prisés par les clans Kigallus et la classe haute, pour des affaires privés ou simplement pour un ajout intelligent à une petite unité militaire. Quant aux Tunguzs, il y a entre eux et les habitants de Kur-Kigal une sorte de pacte de non-agression en échange d'échanges culturels sporadiques. Les Nomades sont définis comme étant libres d'entrer et de sortir de la capitale à leur aise tant qu'ils ne dérangent pas l'ordre public mais les garnisons de soldats les ont souvent plus à l’œil que les autres personnes... Quant aux vagabonds et aux mendiants, une question de religion (le dieu principal des Kigallus est le dieu de l'Hospitalité) veut qu'il est interdit de les traiter rudement et de leur offrir le gîte et le couvert au possible.


    Dernière édition par Amra Murmure-à-l'Océan le Mer 4 Avr - 16:20, édité 6 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 19 Fév - 23:13
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    La plupart des esclaves sont issus des tribus barbares qui se sont jadis soumis aux Kigallus.

    Les esclaves de Kur-Kigal sont pour la plupart issus d'un peuple assujettis aux Kigallus qu'on appelle les Dayaks. Leur statut s'apparente à celui de serfs : attachés à la terre, ils sont la propriété du pays. Ils ne sont donc pas des esclaves-marchandises, qui existent par ailleurs mais qui sont plutôt rares. Leur statut est complexe. Ils ne sont pas libres et ne possèdent aucun droit politique : ils sont donc comparables de ce fait aux esclaves-marchandises auxquels le reste du continent recourt abondamment. On ne peut affranchir les esclaves, ni les vendre à l'étranger mais on peut les transmettre en héritage aux successeurs. Néanmoins, il existe une forme de propriété individuelle : les maîtres se prêtent entre eux les esclaves pour dépanner, par exemple à la chasse, au même titre qu'on se prêterait chiens ou chevaux. On peut dire que le pays a la nue-propriété des esclaves, tandis que le maître en a l'usufruit. On lui attribut des esclaves pour l'assister dans son travail ou encore effectuer les tâches domestiques, les images populaires évoquent en effet souvent les serviteurs accompagnant telle ou telle personne. Certains esclaves servent également comme serviteurs des jeunes, et ils sont toujours logés dans la maison de leur maître ou sur ses terres non loin de sa demeure. Une autre forme d'entrée dans l'esclavage est l'endettement d'un chef de famille. Ce dernier est alors contraint de vendre un membre de sa famille : son fils, sa fille, son épouse, sa sœur. Les esclaves des institutions peuvent aussi être des prisonniers de guerre. Les esclaves disposent de la possibilité de se marier, et ce y compris avec des personnes libres mais gardent l'obligation de servir leur maître en premier lieu. Les seuls esclaves pouvant être affranchis sont les gladiateurs, s'ils deviennent particulièrement connus dans l’arène. Ces derniers dépendent en général d'un "ludus", une sorte d'écurie de gladiateurs dirigée par un maître mais certains gladiateurs sont directement parrainés par une personne d’influence comme un membre d'un clan Kigallu voir un prêtre.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum