AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • Prêtre
    Prêtre
    Fenty d'Aube-et-d'Or - le Mar 1 Mai - 23:05
    http://kurkigal.forumactif.com/t227-fenty-brodee-d-or-wip http://kurkigal.forumactif.com/t234-fenty-l-agelaste
    avatar
    Fenty d'Aube-et-d'Or

    All that matters is you killed me and the last word you will remember is my name
    Bien le bonjour, je m'appelle Fenty mais on me surnomme D'aube-et-d'Or. J'ai 36 ans, je suis Arallu et je fais partie des prêtres. Dans la vie, je suis Haute-Prêtresse aux ordres de Dingir et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis en couple et bi-sexuelle. Je suis également défini comme de genre Inanna.



    Caractère


    Fenty est née pour vaincre. Elle n'est pas une machine de guerre mais un défenseur de ce qui généralement considéré comme le bien commun. Consciente de ce qu'elle est et de qui elle est c'est une inanna remarquable qui respecte les adversaires qui savent rester humbles même dans la victoire. Éduquée pour gagner, elle reste relativement bonne perdante. Elle a appris à ses dépends qu'il existait toujours meilleur que soi. Cependant elle sait montrer les crocs que dame nature lui a conféré, quiconque l'humilie ou manque de respect aux plus faibles peut très vite être une cible. Elle ne prend pourtant pas la vengeance à cœur, celle-ci l'aveugle, la rend faible et irresponsable et elle ne l'accepte pas. La perfection est son credo et si paraître faible est un signe d'humilité très apprécié elle ne laissera pas souvent sa douleur ou sa tristesse prendre le pas sur ses réactions. Seule elle peut se laisser aller aux débordement mais, par Dingir, jamais devant une personne en laquelle elle n'a pas entièrement confiance.
    Par contre si la vengeance n'est pas sa tasse de thé, la colère et le mépris sont une excellente alternative qu'elle use un peu trop fréquemment. Ses standards de perfection aussi bien moraux que sociaux sont applicables, dans une moindre mesure, à toute personne dans son entourage. Elle ne donne le pardon qu'à ceux qui se repentent et n'ont pas peur de sacrifier quelque chose pour obtenir la grâce, ni n'accepte de reconnaître comme "humain" ceux et celles qui ne respectent pas les codes et traditions des peuples de Shurug. Elle est droite et intransigeante mais son histoire enracinée dans les plus pures traditions de son peuple la pousse à portéger son héritage et ceux qui ont besoin d'aide. Il n'y a pas de respect sans connaissances ni empathie et même s'il ne fait pas preuve d'un trop plein d'émotions elle sait reconnaître la sincérité chez les autres. Elle n'est pas dénuée de douceur mais ne le montre pas, elle n'est pas là pour ça. Elle a un devoir de représentation et de protection et elle ne peut se permettre d'être tendre et doit continuer à se battre, droite, même dans l'adversité. Sa fierté est sa plus grande arme et elle ne se laissera pas dévaloriser, elle sait ce qu'elle vaut et ne craint pas le jugement des autres.
    Moralement très binaire d'une certaine manière elle reste une personne agréable et calme à fréquenter, elle sait profiter d'un endroit reposant et d'une lecture au coin d'un patio. Même si elle n'est pas cultivée comme l'élite elle sait malgré tout réciter par coeur les préceptes de son Dieu et peut également s'aventurer à des lectures plus divertisantes bien que cela ne soit pas quelque chose de fréquent. Son devoir avant tout elle n'a que peu de temps à consacrer à ses loisirs ou sa vie privée complètement délaissée au grand dam de sa conjointe.
    Aujourd'hui ayant rejoint la prêtrise par respect pour le Roi-Prêtre, Fenty questionne le fonctionnement même de la société qui l'a promue à ce rang. Arallu pure sang et fière de ses origines elle ne comprend pas comment une société si avancée a pu perdre sa dignité en aliénant des peuples pacifiques et même si elle ne le manifestera jamais ouvertement, elle reste hostile à tout type d'esclavage. Elle ne cautionne pas de rabaisser la valeur d'un être humain à un simple objet, tout être mérite respect et compassion et toute personne jouissant de l'esclavage comme un don des Dieux n'est clairement pas la bienvenue dans l'entourage de la prêtresse.Parce qu'elle revient de loin et a connu la douleur, la vraie, elle ne le souhaite à personne pas même à ses pires ennemis mais elle n'hésiterait pas à les achever pour les soulager d'une longue agonie. Sa haine ne parvient pas à aveugler son respect pour la vie d'autrui. Elle défend avec ferveur ce qui lui tient à coeur et n'hésite pas à se mettre en première ligne pour aider une personne dans le besoin ni même à donner de ses richesses pour sauver une personne qui quémenderait son aide.
    Fenty n'est peut-être pas la plus maligne de tous les hauts-prêtres mais elle reste solide et n'hésitera pas à admettre ses faiblesses quand elle est prise sur le vif et même si elle ne peut débattre comme beaucoup d'entre eux elle sait se faire entendre de manière cristalline sans jamais hausser la voix. Elle est dure mais juste.
    Connue pour être très difficile à convaincre les gens préfèrent ne pas s'adresser à elle directement, très mauvaise en relation elle n'a pas la patience pour écouter les gens pleurer ou se plaindre quand bien même cela est justifié. Voir le malheur des autres la met mal à l'aise et prend souvent un ton sévère pour pousser les gens à s'aider eux-mêmes avant de chercher de l'aide auprès d'un Dieu.
    Impatiente et avec un fort tempérament il n'est pas rare de l'entendre remonter les prêtres les moins disciplinés du temple, ses standards de perfection sont applicables devant son Dieu et pour toutes personnes représentant Dingir, il n'y aura pas de fainéants dans son temple. Pas sous sa garde.
    Difficile d'accès il faut la connaître pour apprécier ses qualités mais quiconque étant en dehors de son cercle d'amis n'y vera qu'une innana dévouée à son rôle et intouchable émotionnellement.

    Physique

    Innana anciennement au physique athlétique, Fenty arbore aujourd'hui les traces de ses années d'entraînement militaire au sein de l'armée de Shurug. Jamais mobilisée, jamais déployée, elle se contentait de s'entraîner jours et nuits pour rendre fiers ses parents. Il n'y avait pas plus grand honneur que de défendre ceux qui ne peuvent le faire eux-mêmes et c'était cette raison qui avait poussée la jeune innana a rejoindre les rangs de l'armée. Défendre, protéger. Parce qu'elle était déterminée depuis son plus jeune âge elle n'hésitait pas à utiliser sa grande taille pour dissuader les plus trouillards et à s'imposer physiquement face aux plus bagarreurs. Petite teigne aujourd'hui grande à la peau d'ébène, elle laisse ses cheveux rasés ne laissant qu'une iroquoise de dreads noirs tressés de plumes et de rubans dorés et rouges. Son visage rond et ses joues rebondies lui donnent un aspect très maternel et ses lèvres pulpeuses adoucissent ses expressions les plus agressives.
    Prête à tout pour se montrer forte, lors de ses années comme militaire, elle s'est scarifié les joues en longues lignes verticales partant de ses paumettes jusqu'au creux de ses joues, comme les marques des serres de faucon. Longues cicatrices disgrâcieuses et décolorées sur sa peau d'un noir intense qui se marient à merveille à ses yeux cuivrés presque dorés à la lumière. Pupilles souvent dilatées son regard est félin et hypnotise ceux qui y plongent leur regard trop longtemps. Dépourvue de pilosité faciale elle n'a pas de sourcil laissant place à un large front lisse souvent décoré de peintures de guerre blanche recouvrant le haut de sa tête jusqu'aux cicatrices de ses joues.
    Musclée à une époque elle continue à s'entretenir mais ne plus se battre quotidiennement avec d'autres guerriers la rendue plus douce, sa peau se détend et laisse apparaître un léger embonpoint autour de ses hanches et de son ventre traduisant de son poste passif. La rendant plus féminine au regard des autres elle se pavane souvent dans des tenues courtes et révélatrices de son physique. Elle n'a pas honte des cicatrices et des plaies reçues en combats et lors d’entraînements.
    Portant souvent des pagnes courts révélant en partie les rondeurs de ses fesses et le haut de ses cuisses, et ne portant qu'une brassière pour couvrir ses seins, elle ne se couvre que de tissus léger et d'apparats de cérémonie pour officialiser visuellement son rang de haute-prêtresse.
    Son corps est ponctué d'accessoires, bijoux autour de son cou allongé par des nombreux anneaux, ses poignets sertis de longs bracelets d'or et sa taille cernée par de nombreuses chaines et autres ceintures en tissus et métaux précieux. Elle ne dévoile pas vainement son corps pour attiser les braises du désir, elle le fait pour elle, pour bouger librement mais aussi parce qu'elle n'a pas honte de sa peau marquée de vergetures, marques blanches et autres cicatrices qui zèbrent sa silhouette. Son corps raconte son histoire et ses éléments décoratifs narrent bien des aventures. Son plus fier souvenir elle le porte sur sa tête, une longue tresse rouge vive faite d'une fibre rigide venue de par-delà l'océan, entourant sa tête puis se raccrochant à ses boucles d'oreilles faites des défenses d'éléphants morts de vieillesse, conservés et protégés dans leurs sanctuaires.
    Cette tiare est un lègue d'un ami qu'elle sait à présent disparu mais dont elle honore la mémoire à chaque instant, priant Dingir de le guider vers le repos.

    Mon Histoire


    Née à Lelag-Leng, Fenty est la fière enfant unique d'un coupe d'Arallus comme des milliers d'autres dans cette ville. Souvent elle aimait jouer au bord de l'océan, les pieds dans l'eau à suçoter des fruits venus de très loin aux saveurs exotiques. Elle courait souvent et avait la fièvre au corps, même malade elle continuait à jouer en criant à plein poumons sans se soucier de ce qui arriverait après. Elle vivait dans le présent et l'avenir n'avait aucune prise sur elle, elle était bien loin de ce qu'il se passait autour d'elle.
    Téméraire elle savait encaisser les coups sans broncher mais elle savait aussi très bien les rendre, ce n'était pas la meilleure bagarreuse de Lelag-Leng mais elle savait se défendre.
    Fière de pouvoir tenir tête à des gamins plus vieux qu'elle, elle n'hésite pas à prendre les coups si c'est pour aider un ami en difficulté ou même quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Il n'y avait jamais de raisons de s'en prendre à plus faible que soi. Il lui arrivait souvent de rentrer le nez en sang ou avec une dent brisée, par chance les dernières étaient encore des dents de lait, elle commençait déjà à voir croûtes et bleus comme témoins de ses journées sportives. Ses parents ne s'inquiétaient pas, être jeune c'est souvent être turbulent dans leur famille donc il n'y avait rien d'étranger à voir Fanty donner des coups de boule ou mordre des enfants faisant le double de son poids. Elle ne reculait devant rien.
    Elle aidait souvent sa mère à tenir une échoppe achalandée de tissus solides et rugueux, faits pour voyager et résister aux froides nuits autour du port. Elle adorait tourner autour des autres marchands et attirait les passants qui profitaient de l'ambiance, leur tirant le bras et les poussant à parler à sa mère qui était souriante à chaque conversation. Ce duo marchait suffisamment bien pour que leur famille puisse vivre sans se priver. Ce n'était pas l'opulence, clairement, mais bien assez pour que la jeune inanna ne manque de rien à table ou dans sa maison.

    Assez curieuse elle s'intéressa de près aux différents choix de carrière qui s'offraient à elle. Continuer sur les rues marchandes du port à voir et entendre parler des étrangers, les surprendre à raconter des histoires de mondes lointains ou bien à se faire elle-même une idée de ce qui l'attendait au-delà des montagnes. Elle ne souhaitait pas quitter sa famille ni abandonner ce pays qu'elle aimait c'est pourquoi elle jeta son dévolu sur Shurug. La ville était immense et elle pourrait y découvrir tant de choses que cela serait un excellent départ pour commencer sa vie. Mais en attendant elle n'était pas encore adulte et continuait à courir au travers des étals à fureter de ça et là à la recherche d'objets abandonnés que son père pourrait bricoler ou remettre à neuf.
    Ses parents ne s'étaient jamais opposés à son choix de s'éloigner, au contraire, ils comprenaient que sa vie se ferait à l'écart et qu'elle reviendrait quand elle jugerait que son périple est terminé. Elle serait toujours la bienvenue chez elle quoi qu'il arrive.
    Lors de sa nuit voilée elle ne tenait plus en place, le prêtre Kigallu s'était présenté à elle en lui indiquant qu'elle pouvait choisir parmi les danseurs présents et un Enlil-Shuaru qui restait calme, apaisé au milieu de la folie de cette nuit enflammée. Tous étaient brûlant de désir et pourtant Fenty était irrémédiablement happée par cet être détaché de la réalité. Cette nuit intime était une des plus belles expériences de sa vie et avant d'entamer l'âge adulte elle profita de sa candeur d'enfant pour parler de ses rêves à son ami qui l'encouragea à découvrir qui elle était et d'aller à Shurug où il connaissait des gens.
    Forte de ces conseils elle s'inclina face à sa passion déferlante et prit le premier bateau pour Shurug le lendemain même saluant ses parents sur le pont du navire.

    Arrivée à Shurug elle s'enrôla dans l'armée, bien trop jeune pour réellement servir elle décida de monter chaque échelon pour prouver sa valeur et sa détermination. L'unité devait prévaloir devant la singularité et elle donnait d'elle pour aider ses frère d'armes. Un soir en dormant dans le dortoir son ami Shu'aru vint lui rendre visite à sa plus grande surprise. Ne l'attendant pas là, perché sur le bord des rempart, le jeune ami reprit sa relation là où il l'avait laissée plusieurs mois auparavant. Parce qu'il tenait à Fenty il lui offrit une tresse faite d'or et de fleurs de crocus. Touchée elle le laissa nouer les fils à sa chevelure d'ébène ajoutant des traces de couleurs dans ce paysage bien morne pour une si belle inanna.
    Ils continuaient à se voir le soir, il n'y avait nullement besoin d'être discrets puisque la caserne admettait les visites. Ils étaient passionnés d'entendre leurs vies respectives se dérouler aussi bien qu'ils l'avaient souhaités et puis un jour ce Shu'ary ne revint jamais. Fenty ne su jamais pourquoi mais en l'honneur de son ami elle prit l'honorifique d'Aube, parce que son ami était né là où le soleil se lève et d'Or parce que ses yeux reflétaient la lumière avec la même ardeur que l'astre solaire.
    Personne ne questionna réellement l'ajout de l'honorifique, après tout elle était disciplinée, était forte et respectait ses frères. Aucun n'osa réellement s'imiscer dans sa vie privée, leurs vies se trouvaient entre les quatre murs de la caserne et elles n'existaient pas ou plus à l'extérieur. Pour le reste de Shurug elle serait Fenty d'Aube-et-d'Or.
    La morale de sa troupe était assez parlant, proche des convictions de la jeune inanna : "L'armée ne doit être que le bras de la nation, jamais sa tête." car pour elle jamais il n'y avait de justification à blesser ou tuer. Le pouvoir ne devait jamais être armé tout comme l'arme ne devait jamais être au pouvoir. Sa bien-pensance héritée de son enfance tenait encore le coup et aux travers des longues années d'entraînements elle voyait son corps capable de bien des miracles. De courir plus vite qu'elle ne l'aurait imaginé, de sauter plus haut que ce qu'elle pensait et surtout pouvoir s'interposer sans crainte face à des malfrats. Elle sentait cette justice en elle mais son corps réclamait plus et l'armée était molle, endormie et ne faisait qu'entretenir quelque chose qui était sur le point de faner. Elle décida donc de rejoindre les rangs de l'arène y croisant des visages familiers de la foule. Des combattants de tout horizons aux profils uniques et intrigants.
    Admirative elle s'entraînait aux côtés de ces champions parfois humains, parfois bêtes mais souvent humbles les uns envers les autres car il n'était pas important de gagner mais de survivre le plus longtemps possible et avoir des amis était la clé de cette vie. Déterminée à s'y faire sa place elle entama son premier combat officiel me se retrouva face à bien plus féroce et violent qu'elle. Un Enlil Shu'aru du nom de Shamhat Aime-les-lois. Un animal d'une force incomparable qui avait physiquement brisée Fenty sans pouvoir se défendre. Le combat fut court, très court même. De mémoire elle avait à peine eu le temps de se précipiter pour saisir son adversaire que ce dernier l'avait déjà terrassée, l'envoyant dans la douceur de l'inconscience en une seule frappe dévastatrice.

    A son réveil plusieurs jours plus tard des prêtres d'Üdday étaient son chevet et son histoire racontée par tous comme étant la risée de tous les gladiateurs de Kur-Kigal. Fenty en ria, elle avait compris que le monde regorgeait de surprises et que cette défaite n'était que le début d'un long chemin qui ne demandait qu'à être arpenté. Pendant plusieurs mois elle resta au temple de l'Eclairé et profita de la patience de ses hôtes pour s'ouvrir à l'apprentissage de la lecture. Pendant bien des semaines elle persévérait pour lire quelques lignes mais continuait, sage, disciplinée. La défaite n'était pas une option. Puis les prêtres l’interrogèrent sur ses intentions réelles, stupéfaite elle ne savait pas quoi répondre. Jamais son corps ne pourrait supporter un tel choc à nouveau et ses nombreuses plaies suffisaient à présent. Elle n'avait plus de raisons de se battre ou de souffrir pour satisfaire la faim de ce corps. Repu, apaisé. Elle se tourna vers les prêtres et était décidée, aussi sûre qu'à l'époque : Elle défendrait ceux qui ne pouvaient le faire et l'armée ou la garde n'étaient pas la solution. Un pouvoir de répression ne pouvait que frapper pas aider. Les religieux étaient souriants, fiers, les enseignements d'Üdday l'avait éclairée et dans un élan de sympathie à l'égard de l'inanna, lui proposèrent de se présenter devant le Prêtre-Roi pour endosser les habits de Dingir, un Dieu proche de ses valeurs et au cœur humble et droit. Sans même y croire elle se permit aux prêtres de la présenter et contre toutes attentes fût nommée nouvelle Haute-Prêtresse de Dingir, parce que les sages d'Üdday avaient été avisés de suivre cette enfant devenue femme. Alors âgée de 30 ans elle était à présent catapultée dans un monde irréaliste qui échappait à son contrôle. Pourtant le monde attendait d'elle qu'elle soit irréprochable et il n'y avait pas moyen pour elle de décevoir ses disciples. Jamais.

    Et Vous ?
    Spoiler alert, vous savez déjà.

    Personnage sur l'avatar : Kensa d'Assassin's Creed Origins
    Comment avez-vous découvert le forum ? Ahah.
    Un petit mot doux ? Monty Python avec un Burger King chez ma princesse, ready whenever


    Dernière édition par Fenty d'Aube-et-d'Or le Mer 2 Mai - 20:58, édité 6 fois


    One cannot lead by standing stillIt's...so hard. Bet it was hard for you, too.
    I'm sorry...I couldn't be there for you.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t227-fenty-brodee-d-or-wip http://kurkigal.forumactif.com/t234-fenty-l-agelaste
    avatar
    Date d'inscription : 01/05/2018
    Messages : 51
    Age du perso : 36 ans
    Métier : Haute-Prêtresse de Dingir
    Thème : grandson - Bury me face down
    DC : Sone & Leire & Nin'karu



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Mar 1 Mai - 23:11
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Rebienvenue ici BB, tu sais maintenant la routine ! Bonne écriture, hésite pas à me sonner au besoin ! <3



    Old One wearing human skin
    The Whisperer in Darkness ☽ Along the shore the cloud waves break, the twin suns sink behind the lake. Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 829
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Mer 2 Mai - 21:01
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing



    Old One wearing human skin
    The Whisperer in Darkness ☽ Along the shore the cloud waves break, the twin suns sink behind the lake. Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 829
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum