AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • Esclave
    Esclave
    Galila - le Ven 21 Sep - 12:43
    http://kurkigal.forumactif.com/t520-galila-mutique http://kurkigal.forumactif.com/t526-galila-le-silence-et-le-doute#4819
    avatar
    Galila
    Le silence a le poids des larmes.
    Bien le bonjour, je m'appelle Galila. J'ai 26 ans, je suis dayak et je fais partie des esclaves. Dans la vie, je suis vannier(e) et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis célibataire et androsexuel. Je suis également défini(e) comme de genre Shu'aru (Enlil et Inanna Shu'aru).


    Caractère

    Je ne m'aime pas. Ni de corps, ni d'esprit. Je suis faible, incapable de m'opposer à mon destin, tout juste apte à implorer les dieux pour trouver enfin la sérénité. Je suis mal dans mon corps, mal dans ma vie, ce qui fait de moi une personne bourrée de failles et de complexes. Je voudrais être shamshu. Parfois je me sens femme, mais jamais au point d'apprécier ou d'accepter ce corps. Je me préférerai homme. Je n'ai aucun désir d'être mère, de fonder un foyer. A quoi bon ? Je suis Dayak, mes enfants le seraient aussi. Et un corps de femme est faible, tout les mois je souffre pour une maternité que je refuse.
    Je n'aime pas être dans un corps de femme, et je n'aime pas les femmes. Mon cœur comme mon corps me portent vers les hommes. Mais ceux qui voient en moi une femme, ils se trompent, et je ne peux les laisser m'aimer ainsi. Mais comment rétablir la vérité ? Comme leur faire comprendre, sans voix, sans mots, que je suis Shu'aru ? Personne n'interroge les états d'âme d'un esclave, et moins encore s'il ne peut s'exprimer. J'ai moi-même eu tant de mal à comprendre ce que je suis, par quels noms les êtres comme moi étaient désignés. Shamshu dans la chair d'Inanna, et parfois, Inanna dans la chair d'Inanna. Rarement. Mais cela m'arrive, et je ne saurai le nier. C'est difficile à définir, mais néanmoins bien réel.
    Mon mutisme, mon corps, me rendent sauvage. Je suis farouche, je me renferme sur moi-même, je me méfie. Et pourtant, dans le même temps je cherche désespérément le contact, à nouer des liens, à ne pas demeurer solitaire dans mon marasme. Avec difficulté. Rares sont ceux qui ont la patience de comprendre mes gesticulations...
    Ma tâche quotidienne, je ne l'ai pas choisie. Mais je l'aime plutôt bien. Pas couper les joncs, les palmes et l'osier, dans la moiteur des marais, à patauger en craignant que la souillure de l'eau ne me contamine, à chasser les insectes piqueurs et les fièvres qu'ils portent. Mais j'aime tresser les fibres, en faire des paniers, des pots, des objets utiles.  Et lorsque je peux me rendre au marché pour aider à les vendre, je vois autre chose. Mon univers se pare d'odeurs et de couleurs nouvelles. Moi qui trouve ma vie si terne, j'aime les parfums des épices, l'odeur du cuir et du bois, des bêtes et des personnes qui se pressent. Je les aime, bien à l'abri derrière l'étal et le rempart de paniers. La foule m'oppresse, m'angoisse, m'affole rapidement. Je l'aime, sans m'y mêler. Je préfère l'observer, en grignotant une poignée de fruits secs, ou une grappe de dattes. Ainsi je n'ai pas à m'y confronter, ni à sentir peser sur moi le poids de mon silence.

    Physique

    Mon corps est femme, indubitablement. Ce corps que je hais. Je n'en prends soin que pour rester en bonne santé. Je suis propre, je me nourris bien, je ne me scarifie pas. Mais je ne fais rien de plus. Je ne prends pas soin de ma tignasse noire, coupée au couteau dès que sa longueur me gêne, et souvent ébouriffée. Ma peau brune, mate, est couverte d'écorchures, et parfois des fibres végétales y demeurent collées par la sève sans que je m'en préoccupe, si nul ne me le signale. Je suis plutôt maigre, ma silhouette est petite et efflanquée, comme si je souffrais de malnutrition. Ce n'est pas le cas, mon maître est attentif à cela. Je ne grossis pas, simplement. Cela à au moins l'avantage de gommer la féminité de mon corps. Mes formes sont légères, vite effacées sous les tuniques grossières qui m'habillent le plus souvent. Inutile de porter mieux lorsqu'on patauge dans les ruisseaux, lorsque la sève peut à tout instant les tâcher. J'ai de plus belles tenues, que mon maître m'a fournies, mais je ne les porte pas. Je n'ai aucune envie d'attirer l'attention sur une apparence qui n'est qu'un mensonge.
    Même lorsque je me sens Inanna, je n'aime pas mon apparence. Je ne suis pas homme, et ne peux même pas être une belle femme. Pas de seins, pas de hanches, des membres grêles et noueux, des traits sans finesse ni force aux joues creuses, des yeux de la teinte brun-vert de la vase, un nez trop grand. Seules mes lèvres sont belles, des lèvres qu'on a envie d'embrasser, je trouve. Ou qu'on aurait envie d'embrasser, si elles n'étaient si sèches. Mais je passe trop de temps à les mordiller. Ma nervosité constante se lit dans ma gestuelle.
    Mes mains surtout sont abîmées, mais de cela, j'en tire de la fierté. Elles sont couvertes de cicatrices, de coupures, morsures des fibres que je manipule. Des mains de travail, et non d'apparat. Trop grandes pour mon corps, trop rudes. Des mains fortes. Ce que j'ai, en moi, de plus masculin.

    Mon Histoire

    Mes parents étaient dayaks, et je suis dayak de même, depuis ma naissance au sixième jour de Kin-Inanna, ce qui ne manque pas d'ironie. Celle-ci a été fêtée, comme il se doit, et beaucoup ont jugé que mon sexe, en ce mois, était un bon présage. Je l'ai cru aussi, durant un temps.
    Mon enfance n'a pas été malheureuse, mes parents se sont occupés de moi jusqu'à mon adolescence, jusqu'à ce que d'autres me jugent apte à vivre sans eux. Nous habitions chez le maître de mes parents, un charpentier qui tenait boutique dans les faubourgs de la capitale. J'ai grandi dans les odeurs de bois frais et de sciure, et aujourd'hui encore ces odeurs éveillent en moi une certaine nostalgie, un sentiment doux-amer de réconfort et de perte. Ma voix ne s'est jamais éveillée, j'étais un bébé muet, mes sanglots n'étant que des hoquets sans cris. Cela faisait de moi un enfant facile, d'autant que je demeurais souvent dans mon coin, même avec le passage des années. J'étais le premier-né de mes parents, et mes frères qui suivirent criaient et parlaient comme n'importe quel autre enfant. Ils étaient plus remuant, aussi. C'est sans doute pour ça que mes parents n'ont jamais vraiment pris la peine de questionner mon ressenti. J'étais leur unique fille, et ils me pensèrent inanna, sans jamais deviner ce qu'il en était. Je n'ai jamais appris à lire ni à écrire, et n'avais donc aucun moyen de m'exprimer. Je dessinais un peu, mais sans talent, des gribouillis d'enfant. Et je ne savais pas ce que je ressentais, ce mal-être face à mon corps, comment l'exprimer par des traits maladroits ? On me pensait simplement timide. Ce qui n'était pas faux, mais n'expliquait pas tout.

    Quand ai-je compris ce que j'étais ? Il n'y a pas de date exacte, ça s'est fait progressivement, durant la fin de mon enfance, le début de mon adolescence. Je sais que je commençais à avoir de sérieux doute sur ce que j'étais lorsque mon maître m'a échangé contre un shamshu, plus fort que l'adolescente chétive que j'étais, et m'a ainsi séparé de mes parents. J'avais quinze ans, et si je n'avais été dayak, j'aurai sans doute fêté ma Nuit Voilée. J'ai le regret de ce rite, je suis sûr que j'aurai pu y comprendre mes sentiments, les exprimer, plutôt que de les garder enfermés en moi. La séparation d'avec ma famille me fut un déchirement, même si je pouvais les revoir chaque Mammitu. Je quittai tout ce qui m'était familier.
    J'ai fini chez un vannier. Le matin et le soir, en belle saison, lorsqu'il ne fait pas encore trop chaud, j'accompagnais les autres esclaves non loin du lac, pour couper les branches de saules, les palmes, les joncs, tout ce qui constitue la matière première de notre travail. En journée, et durant l'hiver, j'apprenais à traiter les fibres, les nettoyer, les faire sécher, les ramollir ensuite pour les entremêler. Mes mains se gercèrent, se coupèrent, cicatrisèrent et s'ouvrir à nouveau. Je finis par acquérir les cals de mon ouvrages, et mon sang tâcha moins souvent mes paniers et mes pots. En même temps que je gagnais de la dextérité, je me mis à aimer mon travail, et cela me poussa à m'améliorer encore. Je suis assez fier de dire, aujourd'hui, que je suis un vannier doué.

    J'étais depuis un peu plus d'un an chez mon maître lorsque Derketo s'est fait connaître à nous. Je crains cette déesse étrange et dangereuse, et le mal qu'elle apporta avec son cadavre. Mais j'avais des angoisses plus intimes que cette foi nouvelle, et si je ne pratique pas son culte, il cessa rapidement de m'être étranger, et de me préoccuper, tant j'étais troublé par ma propre personne.

    Dans le même temps que j'apprenais mon travail, j'apprenais aussi à me comprendre. J'ai toujours été davantage attiré par les Shamshus, pour l'amitié comme pour la romance. Je m'en suis toujours sentie plus proche, plus capable de les comprendre. Mais incapable de m'en faire comprendre, cependant. Je pourrais accuser mon seul mutisme, mais je sais, et dois admettre, que mon défaitisme et ma timidité sont tout autant en cause. On me disait qu'il était courant, pour Inanna, de désirer Shamshu. Mais je désirais Shamshu, et l'enviai d'être ainsi, le corps et l'esprit assortis. J'ai eu des amants, mais qui ne voyaient en moi qu'une femme. Tout ce que je refuse d'être. J'aimerai pouvoir dire que je choisi désormais la solitude, mais je n'ai pas cette force d'âme. J'aime, et je rêve en silence. Espérant qu'on m'aime, et qu'on me devine. J'ai continué à aimer le corps des hommes, sans aimer le mien. Mon silence demeure mensonge, mais je ne peux renoncer pourtant. Je prie Sabaoth, qu'un jour je ne sois plus que Shamshu, que son rêve ait un de ces glissements qu'ont tout les songes. Mes parents m'ont appris à vénérer Humban plus que tout autre, mais qui pourrait davantage porter mes espoirs que le Dieu-Qui-Rêve ?
    Il est une chance, néanmoins, qu'il m'a accordé : je n'ai jamais eu d'enfant. Plusieurs fois, mon sang a cessé de couler, mais aussi sacrée que soit la vie, on trouve toujours quelques remèdes pour l'empêcher de venir au monde. Pour l'heure, ils ont toujours fonctionné chez moi, bien que m'ayant rendu grandement malade. De même, malgré que je passe des heures dans les eaux sauvages, lorsque je cueille les joncs, jamais encore la Souillure ne semble m'avoir atteint. Je prie pour que cela n'arrive jamais, tant m'effraie cette idée.

    Et Vous ?
    Inaalwyn, 31 ans

    Personnage sur l'avatar : Casca, de Berserk
    Comment avez-vous découvert le forum ? Partenariat
    Un petit mot doux ? J'adore le contexte et l'ambiance, j'espère ne pas avoir fait d'erreur d'interprétation Laughing


    Dernière édition par Galila le Lun 24 Sep - 20:12, édité 9 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t520-galila-mutique http://kurkigal.forumactif.com/t526-galila-le-silence-et-le-doute#4819
    avatar
    Date d'inscription : 21/09/2018
    Messages : 15
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Vannier



    Esclave
    Esclave
    Akkhi Hure-féroce - le Ven 21 Sep - 13:57
    http://kurkigal.forumactif.com/t63-l-homme-contrairement-a-l-animal-pense-akkhi-ne-pense-pas-elle-sait#175 http://kurkigal.forumactif.com/t66-akkhi-hure-feroce-des-gens-dans-ma-vie
    Une nouvelle tête ! Welcooooome ! <3


    Double ship !:
     
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t63-l-homme-contrairement-a-l-animal-pense-akkhi-ne-pense-pas-elle-sait#175 http://kurkigal.forumactif.com/t66-akkhi-hure-feroce-des-gens-dans-ma-vie
    avatar
    Date d'inscription : 15/03/2018
    Messages : 171
    Age du perso : 20
    Métier : Gladiatrice
    Thème : Fluffy tail ♫
    DC : Éa Chaste-du-cœur, Celil, Sidon Cherche-les-Ennuis



    Clan
    Clan
    Divya Pas-feutré - le Ven 21 Sep - 15:39
    <3 Bienvenue et au plaisir beau vannier



    “Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne.”
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Date d'inscription : 27/08/2018
    Messages : 22



    Peuple
    Peuple
    Tia Soleil-de-Nuit - le Ven 21 Sep - 16:44
    http://kurkigal.forumactif.com/t460-tia-soleil-de-nuit http://kurkigal.forumactif.com/t462-tia-soleil-de-nuit-une-histoire-pour-rire http://saol-eile.org
    Welcome us ! Laughing
    J'aime beaucoup ton début de fiche *_* !
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t460-tia-soleil-de-nuit http://kurkigal.forumactif.com/t462-tia-soleil-de-nuit-une-histoire-pour-rire http://saol-eile.org
    avatar
    Date d'inscription : 31/07/2018
    Messages : 17
    Age du perso : 31 ans.
    Métier : Caravanier.
    DC : Altan-Haydar ★ Aesh Frère-des-Justes ★ Varna Parole-du-Doute



    Clan
    Clan
    Asma Aimée-du-Sang - le Ven 21 Sep - 19:50
    http://kurkigal.forumactif.com/t68-asma-aimee-du-sang http://kurkigal.forumactif.com/t132-asma-aimee-du-sang
    Oh ! Bienvenue à toi ! Smile


    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t68-asma-aimee-du-sang http://kurkigal.forumactif.com/t132-asma-aimee-du-sang
    avatar
    Date d'inscription : 16/03/2018
    Messages : 297
    Age du perso : 20 ans
    Métier : Guerrière
    Thème : La Morsure
    DC : /



    Esclave
    Esclave
    Nue Défie-la-Mort - le Ven 21 Sep - 20:38
    http://kurkigal.forumactif.com/t124-nue-defie-la-mort-histoire-d-une-porte-poisse#537 http://kurkigal.forumactif.com/t126-nue-il-vaut-mieux-defier-le-destin-qu-y-succomber
    Bienvenue sur le forum :3



    Spoiler:
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t124-nue-defie-la-mort-histoire-d-une-porte-poisse#537 http://kurkigal.forumactif.com/t126-nue-il-vaut-mieux-defier-le-destin-qu-y-succomber
    avatar
    Date d'inscription : 02/04/2018
    Messages : 149
    Age du perso : 19 ans
    Métier : Esclave
    Thème : Wicked Game
    DC : Mahyar / Pritika



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Dim 23 Sep - 15:10
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Bienvenue parmi nous, n'hésite pas si tu as des questions ! Sad



    Old One wearing human skin
    Whisperer in Darkness ☽ Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.

    Da ship:

    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 878
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Esclave
    Esclave
    Galila - le Dim 23 Sep - 19:41
    http://kurkigal.forumactif.com/t520-galila-mutique http://kurkigal.forumactif.com/t526-galila-le-silence-et-le-doute#4819
    Merci à tous Laughing

    J'essaie de finir ma fiche ce soir ou demain, pour vous rejoindre en RP au plus vite Smile
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t520-galila-mutique http://kurkigal.forumactif.com/t526-galila-le-silence-et-le-doute#4819
    avatar
    Date d'inscription : 21/09/2018
    Messages : 15
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Vannier



    Peuple
    Peuple
    Votava Rêve-en-Silence - le Lun 24 Sep - 20:34
    http://kurkigal.forumactif.com/t371-votava-je-suis-assise-sur-votre-honneur-et-vos-valeurs-que-je-meprise#2926 http://kurkigal.forumactif.com/t382-votava-les-amis-des-mes-amis-sont-toujours-des-cons#2988
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing


    I sacrifice, sacrifice like a soldier. Cry on my shoulder, hold you from harm. I sacrifice, for the joys of tomorrow ; end of your sorrow, safe in my arms. ▵
    Cry on my shoulder, hold you from harm, safe in my arms. ▵

    Da ship:
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t371-votava-je-suis-assise-sur-votre-honneur-et-vos-valeurs-que-je-meprise#2926 http://kurkigal.forumactif.com/t382-votava-les-amis-des-mes-amis-sont-toujours-des-cons#2988
    avatar
    Date d'inscription : 15/05/2018
    Messages : 183
    Age du perso : 25 ans
    Métier : Prostituée sacrée.
    Thème : Serpents garden ♫
    DC : Amra Murmure-à-l'Océan, Shamhat Aime-les-Lois.



    Contenu sponsorisé - 




     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum