AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Derniers sujets

    Prêtre
    Prêtre
    Sonja Fête-Furie - le Dim 10 Juin - 22:10
    http://kurkigal.forumactif.com/t342-sonja-fete-furie#2687 http://kurkigal.forumactif.com/t347-journal-de-sonja#2774
    avatar
    Sonja Fête-Furie (Prêtres)
    Il n'est rien que je ne puisse faire complètement ivre.
    Bien le bonjour, je m'appelle Sonja mais on me surnomme Fête-Furie. J'ai 22 ans, je suis Dayak et je fais partie des Prêtres. Dans la vie, je suis prêtre guerrière de Dingir et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis censément en célibat forcé et j'ai du mal à me définir. Je suis également défini(e) comme de genre hundra.


    Bonjour. Je serai votre narrateur pour cette fiche et pour ce perso, en raison de la confusion même du dit personnage sur son genre et le fait qu'il mélange masculin et féminin lorsqu'il parle sans y faire attention, sachez que je le mentionnerais comme féminin, parce que... voilà.
    Merci de ne pas accrocher vos ceintures pour la lecture.
    Les sorties de secours sont situées sur l'image principale de la page ou sur la petite croix rouge en haut à droite de votre navigateur.
    Nous vous souhaitons une agréable lecture et tout ceci n'a aucun sens.


    Caractère

    A jeun :
    Sonja est une guerrière assez sérieuse en général, constamment les sourcils froncés et une expression dure sur le visage. Elle possède en elle un feu, un brasier que rien, hormis l'alcool, n'a réussi à apaiser ou à éteindre. Elle est nerveuse et réagit en général au quart de tour, toujours sur la défensive avec très peu, voir pas du tout d'humour. On peut facilement dire qu'elle fait la dure, mais que c'est aussi pour se protéger, masquer une partie vulnérable d'elle-même. Elle à parfois peur d'elle-même, elle se surprend à vouloir la mort de son adversaire, vouloir écraser son crâne à mains nues et elle se souvient qu'il s'agit d'un frère, d'un ami, ou parfois elle se surprend à aimer cela, elle aime tuer, elle aime sentir le sang sur ses poings, contre son visage. C'est finalement ce qui peut le mieux l'apaiser.

    Sous l'effet de l'alcool :
    Sonja n'est plus la même, elle devient bien plus ouverte, plus entreprenante, plus porté sur la parole, un vrai moulin par moment. Elle aime blaguer, manger, boire, s'amuser, mais aussi elle aime se battre, d'une manière bien plus amical, elle aime gagner, pas tuer. Elle n'a pas énormément de filtre sous cet état, bien moins que lorsque aucun alcool ne coule dans ses veines.

    Pour le reste :
    Son statut d'Hundra fut au début une véritable source de stress pour elle. Sa mère lui avait en effet fait croire qu'elle était une erreur de la nature et qu'on sacrifiait les petites dans son genre (on y reviendra dans l'histoire), aujourd'hui elle est bien plus tranquille avec cela, elle s'est totalement accepté comme elle est et n'a pas honte de le dire et le hurler sur les toits, surtout que ça impressionne son monde en général.
    Pour ce qui est du sexe, là aussi cela fut une source d'horreur pour elle (pour une raison liée à celle du dessus, mais pas exactement, on y reviendra aussi), mais sa nuit voilée tardive aura sût la rendre plus confiante de ce côté-là, peut-être trop même. A présent elle n'hésite pas entre jeux de mots tendancieux ou provocations non masquées (généralement en appuyant bien sûr son statut), mais c'est une manière de se cacher là aussi. En réalité elle a du mal à se comprendre de ce côté, ce qu'elle aime ou non ect... donc elle blague pour faire croire qu'elle connaît bien. Alors que non.
    Elle rattrape ses lacunes théologiques et autres, mais elle reste une fervente croyante, elle soutient Dingir, se retrouvant dans son côté stoïque, l'incarnation du tonnerre, ou des destins réalisés, il était normal pour elle de servir dans cet ordre, elle estime qu'elle est ici et encore en vie grâce à Dingir notamment qui a pu lui offrir tellement en à peine deux ans. De plus, le côté très strict est parfait pour elle, enfin du moins elle pense qu'elle peut évoluer grâce à cela, son but ayant toujours été de vaincre sa rage, sa furie, pour ne plus avoir besoin d'alcool.
    Elle peut agir de manière masculine ou féminine en fonction de la personne, de la situation de ses émotions aussi.

    Physique

    Sonja est une grande hundra, elle mesure un mètre quatre-vingt-cinq, pour un bon quatre-vingts kilos. Elle possède de longues jambes musclées, pas des cuisses de vaches non plus le tout est fin, sans être maigre, de même pour ses bras, dans le même genre, son buste est aussi entraîné, elle possède des abdominaux assez musclés pour pouvoir y cuir un steak, son dos et ses pectoraux ont suivi l'entraînement bien entendu, permettant de bien tenir une poitrine bien dans la norme. Le tout forme quelque chose d'entraîné régulièrement, cela efface un peu sa féminité aux yeux de certain, mais elle ne développe pas sa musculature outre mesure, le but étant de resté agile et rapide. Si elle possède une poitrine et que ses bras et jambes restent assez fins, elle garde des formes assez plates pour le reste, plus masculine au niveau des hanches, du cou, du dos.
    Elle possède des cheveux roux, qu'elle coiffe de manière étrange, rasé sur presque tout le crâne, ne laissant qu'une bande de cheveux plus ou moins long en fonction de ses envies. Cela lui donne un aspect un peu rebutant pour certain, pas sinistre, mais plutôt un peu ''canaille''. Son visage est assez rond, elle possède de petits yeux verts et deux belles joues, le genre qu'on aimerait pincer gentiment, surtout lorsqu'elles sont rosies par l'effet de l'alcool. Sa peau est tannée par le soleil du fait de ses entraînements fréquents, ou de ses nombreuses siestes au soleil allez savoir.
    Pour les vêtements c'est assez simple, elle porte les tenues classiques des autres prêtres guerriers, elle peut faire une petite différence en prenant parfois des vêtements hommes ou femmes. Il lui arrive de porter des habits plus simples, mais toujours guerriers, pour les entraînements ou lorsqu'elle a le droit de déambuler dans les rues de Shurug. C'est une tenue Tunguzs à vrai dire, que lui a offert son maître (maître genre enseignant) autrefois.
    Elle porte souvent divers gourdes remplies de divers alcools, elle en cache parfois pour ne pas ce les faire confisquer, même si à présent elle est autorisée à boire, toujours dans les limites bien entendu et malheureusement.


    Mon Histoire

    Sonja est née dans un village de mineur dans les montagnes, son père n'était pas mineur, il s'appelait Pancras Tranche-Lame, un guerrier fort, beau, intelligent et puissant, il avait tout pour réussir et il le savait. Sa mère elle s'appelait Uris, elle était belle, pas doué pour grand-chose, mais fourbe et vicieuse, elle avait tout pour réussir et elle le savait. Pancras n'a jamais reconnu son enfant et sa mère l'a toujours vue comme une nuisance, quelque chose qui pourrait briller plus qu'elle et qui allait briller plus qu'elle. En effet l'enfant était né avec les attributs des deux sexes, heureusement pour elle c'était sa propre soeur qui l'avait aidée à mettre bas. Uris savait que cet enfant allait accéder à tout, à tout et bien plus encore, des trésors qu'elle ne pourrait certainement jamais atteindre.

    Pour les deux esclaves les choses étaient simples, lui voulait montrer ses forces au combat pour devenir gladiateur et partir loin de cette conquête vicieuse, oui il n'était pas dupe et ils n'étaient pas mariés. Elle voulait garder son grappin dessus pour pouvoir migrer vers la capitale en profitant de lui, la-bas, peut-être trouver un meilleur parti. Ainsi donc elle ne pouvait pas révéler que sa fille était hundra, elle serait envoyée dans un temple et elle n'aurait rien du tout. Elle n'hésita pas à mentir dès qu'elle le put à sa fille, lui disant qu'elle était une erreur de la nature, une hérésie pour les dieux et qu'elle serait jetée dans l'océan pour y être dévorée si quelqu'un apprenait pour elle. Se faisait également passer pour la gentille qui ne révèle rien par ''amour''.*

    Et ça marchait, même très bien. La seule personne qui était au courant était la sœur d'Uris, cette dernière lui promettant certainement pas mal de choses pour qu'elle garde la chose secrète. Ainsi la gamine fut nommée Sonja et fut rapidement envoyé aidé à la mine, faire des petits travaux, comme n'importe quelle gamine issue d'une union d'esclave. Inutile de dire qu'elle ne se fit pas beaucoup d'amis, elle vécue ses premières années dans une peur constante, prenant des remarques ou des claques par sa mère qui appuyait sa domination sur sa fille et cela devint pire à ses huit ans. En effet Pancras avait réussi à devenir gladiateur et fut échangé à un autre maître, tout en prenant soin de ne pas être suivi par Uris et son enfant. Inutile de dire que la rage de la mère à grandit, comme la force des coups.

    Mais passons un peu, sa vie n'est pas longue et finalement pas tellement mouvementé quand on regarde de loin. La vie suivie son court pour la gamine qui à force de prendre des coups commençait par moment à en rendre, à d'autres gamins généralement. En effet elle grandissait et son corps s'affinait lui aussi en quelque chose d'assez costaud, à croire que son corps grandissait dans le but de rendre les coups. Mais elle était encore très jeune et il y avait toujours la menace de l'océan, en effet l'enfant n'avait pas accès à beaucoup de culture, cela lui avait été réduit en plus par sa mère, qui ne voulait pas qu'elle apprenne quoi que ce soit sur les hundra, rien que le terme, elle ne voulait pas le prononcer alors que Sonja pour le moment se qualifiait elle-même ''d'erreur''. Elle était perdue entre la haine et la peur et ce, tous les jours.

    C'est lorsqu'elle avait douze ans que tout changea pour elle et par le pire épisode de toute sa vie sans aucun doute. Elle était sortie en douce de chez elle pour aller se balader, son seul bon moment de la journée, un moment où elle se sentait un peu libre, pour changer. C'est en revenant qu'elle s'est fait agresser, un homme ivre et qui avait une envie à satisfaire et la jeune créatures qui n'était pas encore totalement formée devant lui, lui suffisait visiblement. Elle tenta de se défendre, de hurler, mais rien n'y fit et lorsque l'homme tomba sur la vérité, il hoqueta quelques mots qu'elle ne réussi pas à comprendre pour finalement trouver sa solution. La mauvaise, car ayant le diable au corps, ayant atteint un pic de stress absolument jamais vu pour elle pressa sa mâchoire de toutes ses forces. C'est au sol qu'elle le tua, prenant le plus gros cailloux qu'elle avait trouvé, elle s'approcha pour le frapper et malgré qu'il la supplie de l'épargner elle frappa encore et encore et encore. Elle s'arrêta que lorsqu'elle fût totalement fatiguée, vidée de son énergie, frappant alors un mélange terre, d'os, de sang et d'autres trucs. Le liquide rouge, plus chaud à présent recouvrait son visage et une grande partie de son corps. Elle remit ses affaires et elle s'éloigna au hasard, sa pierre fermement serrée dans sa main.

    Elle ne se rappelle plus trop de la suite, elle s'est réveillée sur une fourrure, dans une carriole alors qu'elle entrait dans un lieu étrange. Sur la défensive, la gamine couverte de sang sauta de l'attelage pour semer ses kidnappeurs, elle fût facilement maîtrisée. Il lui fût alors expliqué qu'ils l'avaient retrouvé évanouit sur la route et qu'il l'avait chargé pour la ramener dans se monastère, un endroit où s'entraînait plusieurs personnes, des guerriers qui louaient Dingir. A ce moment-là, la jeune hundra savait qu'elle tenait un billet vers le salut, la sortie, elle mentit en prétendant ne se souvenir de rien et elle fût accueillie par les hommes de l'endroit. Dingir étant un dieu assez patriarcale, il y avait que des hommes dans ce monastère. Mais les femmes n'étaient pas interdites alors ils acceptèrent de garder un temps la jeune enfant.

    Cependant, elle montra à plusieurs reprises une véritable fureur, un brasier important en elle, une rage comme on en voit peu. Sonja savait que cela venait de cette fameuse et horrible soirée, principalement, mais aussi de sa mère, mais elle ne pouvait rien faire, à part frapper, se fatiguer sur quelqu'un. L'homme en charge du monastère écouta les différents maîtres de l'endroit (maître comme sensei), qui voyaient dans l'enfant une potentielle grande guerrière pour Dingir, s'ils arrivaient à calmer son feu, ou à lui apprendre à s'en servir, à le contrôler.

    Les quatre années suivantes furent utilisées pour cela, lui apprendre les mouvements, lui apprendre à maîtriser sa colère, à s'en servir comme d'une force. Malheureusement, malgré toute l'expérience et la bonne volonté des maîtres, la gamine gardait le diable au corps, de plus il était même pratiquement impossible de la garder devant un livre ou une leçon théorique ou théologique si elle n'était pas totalement fatiguée. Heureusement elle apprenait vite les mouvements, l'art du combat à mains nues, car elle se battait souvent contre plus fort, pour ne pas venir à mordre la carotide de quelqu'un par pure volonté de meurtres. Il y avait quelque chose de malsain assurément chez elle par moment et cela commençait à se ressentir.

    Alors, il fût prit la décision de la laisser au maître Arslan, un homme d'âge mur, environ soixante ans, ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait, mais il était toujours ivre dans un coin, elle pensait alors qu'il s'agissait plus d'un genre de pauvre ivrogne qu'ils laissaient cuver dans un coin, mais non c'était un vrai maître. Maîtrisant un art martial, pas ou peu reconnu qui consistait à se battre partiellement ivre et en utilisant des mouvements absolument pas académique du fait de l'ébriété pour surprendre son adversaire. Le tout était couplé à une lutte Tunguzs (car visiblement c'était les origines de l'homme) elle aussi utilisée de cette manière.


    Sonja avait à présent seize ans et elle ne comprenait pas du tout la démarche et après une introduction, une défaite cuisante, malgré une rage aveugle, elle prit sa première leçon. Son premier verre. A croire que c'était limite miraculeux sur elle car elle se détendit presque instantanément au contact de l'alcool. Une révélation, un poids qui se retirait, même si cela allait la conduire vers les joies de l'alcoolisme.

    Il s'en suivit donc quatre nouvelles années. Sonja n'était pratiquement plus la même personne à présent, souriante, amusante et amusé, elle arrivait à se concentrer sur les cours théorique et autres, elle put donc lire, écrire, s'instruire, apprendre le combat ivre, et à jeun, apprendre des anecdotes de son maître dont elle était la seule élève et apprendre ses citations mémorables sans queue ni tête. Elle arriva même à s'ouvrir aux autres, malgré qu'elle ai gardé son secret pour elle. Elle avait réussi à apprendre pour les hundra, mais ses cours ne lui apprenaient pas qu'elles étaient un mélange des deux sexes, juste qu'ils ou elles étaient la voix des dieux, des oracles. Ironiquement elle aurait tellement aimée en être une.

    Même si elle c'était plus ouvert elle restait surtout proche de son maître en vérité, le premier à qui elle avoua être une esclave et à qui elle se confessa pour son meurtre. Heureusement le vieux Arslan était trop agée et ivre pour s'en offusquer, n'étant même pas kigallu. Mais il lui confia que si elle était découverte elle serait ramener à son maître et que surtout elle serait punie. C'est lui qui lui conseilla de partir pour Shurug, trouver le temple de Dingir et demander d'y devenir membre. Il lui avait dit que la haute-prêtresse l'écouterait peut-être. C'était sa seule porte de sortie, les gens finiraient par savoir et elle le savait. Le pire sera que l'on découvre pour son statut d'hundra.

    Ainsi donc elle parti à vingt ans vers Shurug, accompagnée de son lama offert par son maître, pour rejoindre le temple de Dingir. Elle savait Dingir bon et juste, dur également, mais elle était prête à assumer ses fautes, sa nature viciée. Elle espérait que le dieu réaliserait son destin et que ce dernier serait de devenir une esclave du temple. Elle savait qu'elle ne serait jamais autre chose. Elle ne fit aucune pause superficielle, aucun détour, même une fois à Shurug, sa première fois, elle traversa la ville plus rapidement possible. Son chemin ne s'arrêta qu'aux pieds de la haute-prêtresse, à genoux, le front au sol, ses mains jointes par-dessus sa tête, lui avouant ce qui elle était, ce qu'elle avait fait et ce qu'elle était, l'implorant de ne pas la jeter dans l'océan, lui affirmant qu'elle était forte, qu'elle pouvait servir.

    Quelle ne fût pas sa surprise, de tout apprendre, de connaître la vérité sur les hundra qu'elle enviait tant, qu'elle en était une elle aussi. Après seulement quelques minutes dans le temple, l'un des plus gros poids sur ses épaules c'était envolé, le destin était là, ici, c'est ici qu'elle apprendrait à maîtriser sa rage, à devenir plus.

    Mais avant toute chose une nouvelle surprise, elle devait devenir devenir adulte pour rentrer dans les rangs. Et oui, elle avait une nuit voilée de retard, une belle épreuve pour elle après son choc huit ans auparavant. Comment cela s'est passé ? Vous le saurez bien assez tôt.

    Cela fait donc maintenant deux ans qu'elle est au servir officiel de Dingir en tant que prêtresse guerrière ou prêtre guerrière comme elle le dit si bien. Son nouveau maître se montre dure, mais juste, comme le dieu et on lui autorise l'alcool dans une certaine mesure bien entendu, mais la jeune femme montre une vraie passion pour son poste, pour sa haute-prêtresse et pour ce qu'elle vit dans ce temple qui est devenu sa véritable maison à présent.



    Et Vous ?
    Tyts, 28 ans

    Personnage sur l'avatar : Aucune idée, je l'ai trouvé sur un site ne sortant pas de source.
    Comment avez-vous découvert le forum ? TC
    Un petit mot doux ? Chameau <3


    Dernière édition par Sonja Fête-Furie le Lun 11 Juin - 0:11, édité 5 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t342-sonja-fete-furie#2687 http://kurkigal.forumactif.com/t347-journal-de-sonja#2774
    avatar
    Date d'inscription : 10/06/2018
    Messages : 75
    Age du perso : 22 ans
    Métier : Prêtre guerrière de Dingir
    Thème : Thème général
    DC : Tuli / Ehyenah



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Dim 10 Juin - 22:12
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    Ayé, re-re-bienvenue ici avec ce nouveau personnage dont j'ai hâte de tout savoir ! <3



    Old One wearing human skin
    Whisperer in Darkness ☽ Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.

    Da ship:

    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Prêtre
    Prêtre
    Sonja Fête-Furie - le Lun 11 Juin - 0:13
    http://kurkigal.forumactif.com/t342-sonja-fete-furie#2687 http://kurkigal.forumactif.com/t347-journal-de-sonja#2774
    Et voilà vous pouvez tout savoir (ou presque ;-) )

    Fiche terminée, bonne lecture j'espère que ça vous plaira autant que ça ma plut de l'écrire <3


    Avatar par Surya Laughing
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t342-sonja-fete-furie#2687 http://kurkigal.forumactif.com/t347-journal-de-sonja#2774
    avatar
    Date d'inscription : 10/06/2018
    Messages : 75
    Age du perso : 22 ans
    Métier : Prêtre guerrière de Dingir
    Thème : Thème général
    DC : Tuli / Ehyenah



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 11 Juin - 0:19
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing



    Old One wearing human skin
    Whisperer in Darkness ☽ Strange is the night where black stars rise, and strange moons circle through the skies. Song of my soul, my voice is dead, die thou, unsung, as tears unshed, shall dry and die.

    Da ship:

    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 863
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Thom Yorke - Suspirium
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Votava Rêve-en-Silence.



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum