AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Derniers sujets

    Prêtre
    Prêtre
    Nanaya - le Dim 1 Avr - 21:56
    http://kurkigal.forumactif.com/t119-pour-que-les-heros-nous-sauves-il-faut-commencer-par-les-sauver-en-premier#499 http://kurkigal.forumactif.com/t130-mon-atlas-medical
    avatar
    Nanaya
    Les médecins, ça sait sur nous des choses qu'on aimerait mieux ne pas savoir. Les médecins, ça fait peur.
    Bien le bonjour, je m'appelle Nanaya mais on me surnomme Dame Nanaya. J'ai 26 ans ans, je suis Arallus et je fais partie des Prêtres. Dans la vie, je suis Prêtresse d'Uddäy et côté cœur et orientation sexuelle, sachez que je suis célibataire et bisexuelle. Je suis également défini(e) comme de genre Inanna.


    Caractère

    Amusant de demander à la prêtresse d’un monastère de se décrire? Soit nous sommes en un bref comité, il serait idiot de ne pas partager ce que je suis avec vous tous qui êtes accrochés à mes lèvres. Par où commencer… Tout le monde commence par ses qualités, étant une personne aimant se différencier de la masse je vais commencer par mes défauts, nombreux certes, mais ça forme qui je suis…

    Je suis très exigeante avec mon entourage, si quelqu’un à la capacité de faire quelque chose de parfait, il faut que ce le soit, je n’attend cependant pas d’un apprenti de pouvoir amputer quelqu’un dès sa première leçon, mais dans le cas d’espèce où il a eu la formation préalablement avec certification qu’il maîtrise le geste, il n’aura pas le droit à l’erreur s’il est sous ma surveillance ces jours-ci. Bien entendu je sais ravaler ma fierté quand il le faut, les bonnes influences peuvent aider en ce bas monde, en dehors du coté professionnel de la chose il y a le social, si secouer quelqu’un ne mène à rien il y a alors deux solutions, l’abandonner que le font la majorité des personnes ou le prendre entre quatre yeux et lui expliquer ce qu’il n’a pas comprit.

    C’est ensemble que l’on évolue, mais jamais je ne forcerais quelqu’un à suivre une voie qui ne lui plait pas, et je n’irais pas chercher ceux qui abandonne par eux-mêmes, c’est paradoxal je sais, mais pour évoluer ça passe par le désire personnel, la médecine étant ce qu’elle est, on ne peut se permettre d’avoir des gens qui hésitent, ça couterait la vie des patients. Oui je parle de mon comportement vis-à-vis des personnes qui travaillent, prêchent et étudient  ici, pour les autres attendez de savoir. Bien reprendre, j’exige comme tout prêtre d’Uddäy de respecter chaque être vivant, humain ou animal, vivez comme vous le souhaitez dans le respect de chacun, si vous habiller avec des vêtements riches vous plais faites-le donc, ne vous privez pas, car la privation c’est le meurtre de la liberté individuelle qui est si importante à mes yeux, mais respectez ceux qui eux ne peuvent s’habiller, donner un vêtement à un esclave qui semble souffrir de froid est la base de ceux qui souhaite soigner.

    Personnellement je n’ai pas envie de vous montrer ma croyance envers Uddäy, pour moi être croyant ou non croyant importe peu, devant la mort nous sommes les mêmes, égaux. De ce fait oui je suis totalement contre le fait de tuer quelqu’un, de recourir à la violence alors qu’il est possible de discuter afin de résoudre des soucis, je suis connue pour ne pas être amusante, à être trop sérieuse surement, mais, qu’importe, je souhaite améliorer le monde dans lequel on vit, c’est nos enfants, nos descendants qui pourront changer les choses majoritairement, c’est eux qui doivent être éduqué comme il se doit. Même mes esclaves apprennent avec moi et j’apprends beaucoup d’eux, il est rare que j’accepte de prendre un esclave qui ne connait je le reconnais, mais rien ne m’empêche de lui apprendre à sauver des vies autrement qu’en tuant son adversaire.

    Sinon oui je conçois qu’il soit des fois obligatoire de prendre une vie pour en sauver des milliers, mais je préfèrerais toujours condamner une personne avec preuve que d’exécuter quelqu’un sous des soupçons…

    Sinon parlons de mes relations publiques et non professionnelles, je suis quelqu’un de simple qui aime être elle même, ce qui veut dire que je n’irais pas modifier mes paroles et ma pensé si je sais que j’ai raison, évidemment si on me prouve par A+B que j’ai tors je me tairais, non je ne vais pas m’excuser de croire en une vérité obsolète quand même, j’ai ma fierté qui s’impose… Mais en dehors des ordres, et des discutions, oui j’aime la musique, assister à des représentations, partager mon savoir et apprendre avec d’autre, me détendre en dessinant des figures d’anatomie, car oui je fais des choses interdites, comme aller voir pourquoi quelqu’un est mort sans que je n’aie compris comment, et pour comprendre il faut ouvrir… Qu’importe que ce soit mal vu, c’est de cette façon que l’on fera avancer la médecine, ce n’est pas en croisant les bras devant ces vieilles personnes qui ont peur de choquer le monde !

    Au risque de me répéter oui je sais que je suis beaucoup trop sérieuse dans ma vie personnelle, je n’ai pas beaucoup de temps à moi surtout depuis que j’ai repris la gouvernance du monastère, mais je sais que quand tout coulera de source je pourrais me reposer et profiter de la vie un peu, les plaisirs de la chair ne me sont pas indifférent, comme j’aime le répéter la mort frappe tout le monde, si prendre du plaisir ainsi permet de rire du sort alors pourquoi se priver ? J’ai eu énormément d’amant et d’amante aussi, mais tout n’était que physique, j’ai du mal à livrer mes sentiments je le concède, mais je ne gâche pas l’avenir en me refusant la possibilité d’un jour trouver le ou la bonne personne.

    Physique

    Me décrire physiquement est d’une idiotie, je ne vois pas l’intérêt de parler de moi ni de mon physique, ça fait partie de mon charme et de mon mystère… Mais soit il le faut, de toute façon lorsque je serai vieille, décrépie et bien morte, vous pourrez ouvrir mon cadavre pour analyser ce qu’il y a en moi.

    Je ne suis pas petite, non désolé je ne suis pas dans la norme normale, je fais dans les uns mètre soixante-quinze et … Vous pouvez rêver longtemps pour que je vous transmette ma masse corporelle… On peut affirmer que je possède une silhouette fine et bien féminine au vu de mes hanches et de mes épaules, sans parler de ma courbure de dos.

    Parlons plus en précision et faisons ça vite, je n’ai pas toute la journée à vous consacrer messieurs. Ma chevelure est longue oui elle finit dans le creux de mes reins, bouclée et surtout noir corbeau qui est d’après les chamans mon animal totem, j’ai un visage fin et oui maquillé… Vous allez dire que pour une prêtresse de ma sorte d’est une injure, sauf que ! Je prône un principe d’Uddäy qui est le respect de chacun, ce qui signifie que chacun est libre de faire ce qu’il souhaite. La liberté est importante pour moi, et cette définition est que la liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’autre. Ce visage que vous voyez est dit triangulaire à angle rond, avec un nez nubien et surtout mon atout qui est vu comme une maladie ou un défaut, c’est mes yeux dits venant de Lelag-Leng, c’est une caractéristique rare, mais qui s’est vu plusieurs fois en plusieurs centaines d’années en ce lieu… Oui mes iris sont de nature violet, mauve… Autant vous avouez que ça intensifie mon regard froid, certaines personnes m’ont avoué être impressionnées tout en étant séduites.

    Mais continuons dans les incohérences de mon corps, je suis une Arallu qui à une peau très pâle, blanche comme la neige des monts. Et oui je ne suis pas métis ! Bien que j’ai une origine dite de misère je n’ai pas de cicatrice ou de tatouage, bien que ce soit culturel ça ne m’a jamais intéressé, vous l’aurez comprit je n’aime pas faire comme tout le monde… comme beaucoup de femmes j’ai une poitrine qui est bien développée sans être encombrante pour les douleurs de dos, ma courbure de dos n’est pas au niveau de la scoliose je vous rassure… J’ai de longues et fines jambes qui mettent en avant mes hanches qui feront de moi un jour une bonne mère.

    Bien pour finir parlons de ce que je porte, un parfum à base de lilas et groseilles à maquereau, c’est ce qui me caractérise le plus, et bien entendu je ne porte que des vêtements en bicolore, noir et blanc, ça peut aller de robe, au bustier voir même des vêtements plus propices aux voyages. Cependant même nue je ne me sépare jamais de mon collier serre cou, qui représente une étoile en obsidienne, elle me porte chance ! Je vous expliquerais…


    Mon Histoire

    Qui suis-je ? Ce que je représente ? Est-ce que je vaux mieux que mon maître… Vous avez trop de questions si insignifiantes et si disproportionnées dans le seul but de revendre vos connaissances sur ma personne à vos supérieurs. Dame Nanaya à vécu ceci on peut l’utiliser contre elle… Si seulement c’était aussi simple. Sachez mes chers amis détracteurs que je ne regrette rien de ce que je fais, je ne fais que ce qui me semble juste et important, vos dires sans preuve ne pourront rien valoir… Alors, écoutez et comprenez, car j’espère que ça vous fera changer d’avis…

    Je ne viens pas de haut quartier, de grande famille et encore moins de haut dignitaire. Non je viens d’une famille très pauvre qui n’arrivait à peine à sortir la tête de l’eau, je suis né dans les bas quartiers de Shurug, mon père et ma mère n’arrivait pas à avoir d’enfant ils m’ont donc eux vieux. Ailys et Kalya furent mes parents, mon paternel était un simple ébéniste et ma mère qui n’était qu’une laveuse au début. Je suis donc une enfant unique vous l’aurez comprit, ma naissance inattendue fut une surprise, j’étais un rayon de bonheur dans leur couple, bien qu’aussi inattendue sur le plan financier ma jeunesse fut surprenante. Mon père avait décidé de faire un emprunt à une personne fort mystérieuse, un homme possédant suffisamment de relation pour lui permettre de bien gagner sa vie, bien entendu ma mère ne le savait pas, elle s’occupait de moi avec les esclaves qui comme tous étaient fascinés par la couleur de mes yeux. Jusqu’à mes quatre ans je n’ai vécu que dans le bonheur, me faisant choyer par les miens et les inconnus, je me souviens d’un homme vêtu de richesse à ne plus quoi en faire, il était beau, mais en même temps j’en avais peur… Ce dernier était toujours entouré de Tunguzs aussi terrifiant les uns que les autres.

    Et un jour tout bascula, mon père ne rentra pas de son travail, la laverie de ma mère prit feu… On se retrouva à la rue, nous fûmes recueillis par les bonnes grâces d’une maison de plaisir, ma mère se prostitua donc pour me permettre de devenir quelqu’un, entre temps moi je ne pouvais pas me résoudre à laisser ma mère sombrer dans ce commerce, je savais que c’était nocif, je n’étais pas dans les chambres, mais je croisais souvent des hommes qui embrassaient ma mère avant de la payer en vin, chèvre ou or… J’aidais donc à faire les lits, à ranger, à faire à manger, mais je n’ai pas été touché, même les esclaves se confondaient avec les gens libres… La misère peut faire valoir plein de choses. Je fus cependant remarqué par mon caractère froid osant répondre aux gens plus fort, certes je prenais des coups lorsque j’allais « trop loin », mais à la fin j’avais toujours raison. Les gardes qui sortaient les personnes mal élevées me disaient-on avait pris l’habitude de venir se faire recoudre ou simplement masser par moi, oui bien qu’étant jeune le fait de pratiquer, comprendre et réparer les corps me plaisait.

    C’est naturellement que lorsque je me suis intéressé réellement à la religion que j’ai vite comprit quel dieu veillait sur moi, Uddäy L’Éclairé, je suis en accord parfait avec sa doctrine et sa façon de voir le monde, se milité à un simple plan social me rebutais ! Donc oui j’ai pris l’habitude de faire des offrandes à Uddäy et à parler à son effigie de mes découvertes sur le monde, chose idiote j’en conçois, mais personne ne s’intéressait vraiment à comprendre la différence entre un bouton et une inflammation… Personnellement moi ça m’intéressait et un jour j’eut la chance de croiser la route d’un prêtre d’Uddäy avec qui j’ai appris grandement, et plus il passait devant la maison close, plus j’allais à sa rencontre à tel point qu’il finira par rentrer pour parler à ma mère…

    Oui ma mère du prendre une grande décision pour moi, je n’étais pas une enfant comme les autres, très exigeantes, très perfectionniste qui déteste l’échec et de nature à avoir malheureusement presque toujours raison, bien que je ne remets pas en cause l’existence des dieux, je suis quelqu’un de très rationaliste et dire « c’est dieu qui agit » ne me suffit pas, aucun dieu n’a d’après envie ou le temps de juste faire un petit signe, s’ils veulent agir ça se verra… Le prêtre proposa à ma mère de prendre sous son aile afin que je devienne une prêtresse d’Uddäy, la discussion s’étendit sur deux jours véritables où il prouva que je suis faite pour ça, elle accepta.

    Et me voilà à quitter ma mère pour le suivre sur les routes, afin de rejoindre un monastère décrépit, véritablement mal en point, mes rêves changeront un peu il faut l’avouer, je m’attendais à mieux d’un monastère tel que celui-ci. J’ai donc appris à me forger mon caractère, à devoir prouver à ceux qui sont ici uniquement par des jeux de pouvoirs que bien que je sois une fille de la bassesse que je vaux au moins autant qu’eux. J’ai eu beaucoup de rivaux et comme vous le savez il y a beaucoup d’élus et peu de reçus… J’ai appris bien évidemment que ce monastère n’était pas le seul lieu de culte, mais qu’il était lui spécialisé dans l’étude médicale.

    Je fut nommé prêtresse assez rapidement, presque quelques semaines après ce rite de débauches que je valide par pur bon souvenir. C’est 2 années plus tard que j’ai rencontré  Mahyar Langue-De-Miel, nous avons beaucoup partagé sur notre vision du monde et sur la tournure qu’il prend, Langue-De-Miel me prit un peu sous son aile disait-on pour perfectionner mon savoir, il est embaumeur cela permettait de cacher la véritable intention de notre relation. Il m’a fait rentrer dans le cercle privé des Héliotropes, le jeu de masque est très plaisant, mais la fête qu’il y a eu lors de mon insertion au sien de notre société, je en phase avec eux et totalement d’accord sur beaucoup de principes, même si la peine de mort reste une chose que j’ai eu du mal a accepté, si c’est pour le bien de beaucoup alors oui… Il le faut.

    Par la suite je suis restée très proche de Langue-De-Miel à tel point que nous nous voyons souvent pour le plaisir de débattre sur nos découvertes. Et je ne le pense pas indifférent de ma situation, à la mort du prêtre régent du monastère je fus choisi pour lui succéder, alors que je suis l’une des plus jeunes, oui cette consécration me rendit fière et lorsque j’ai voulu l’annoncer à ma mère j’appris qu’elle était décédée d’une étrange maladie inconnue… Oui ce fut un autre cadavre que j’ai disséqué avant de lui rendre grâce, il me fallait comprendre et bien qu’il soit mal vu de toucher au corps d’un défunt il est important de comprendre comment sauver nos vivants… Le peu de monde de confiance ayant participé à la dissection m’ont trouvé froide, certes je sais détruire ceux qui me veulent du mal à moi ou à mes protéger, mais personne ne peut dire que je n’ai pas de coeur, je sais qu’il faut passer au-delà de ça pour le bien de tous… C’est par ces mêmes travaux que j’ai développé une étude sur la consommation abusive de certaines denrées… Et Langue-De-Miel me soutenait, il fut même le principal investisseur pour la rénovation du monastère, grâce à lui et au bouche-à-oreille, le monastère fut reconnu par son utilité, je tiens à rappeler que tous nos professeurs, nos cours et notre structure se sont nettement améliorés, je crois que nous progressons pour le mieux dans un but commun… J’espère juste qu’un jour j’arriverais à moi aussi atteindre de mon jeune âge le niveau de la personne qui me sauva de ma misère… Je souhaite véritablement n’aider un maximum de personne…

    Il me vient en tête une personne, une jeune femme Nue Défie-la-Mort, une personne très distante qui a subi de lourds traumatismes  que je ne détaillerais pas ici… Cette personne est une inconnue, elle ignore même qui je suis-je pense, mais j’ai l’impression qu’un lien étrange nous unis, je comprends sa peine, je conçois sa douleur et je veux l’aider. C’est idiot je sais, ce n’est pas rationnel, mais elle m’a touché, Défie-la-Mort bien qu’esclave à vécu tellement de choses qu’elle à perdu de vue ce qu’elle peut devenir et faire dans ce monde. Je pose beaucoup d’espoir en elle

    Et Vous ?
    Silence, 23 ans

    Personnage sur l'avatar : Yennefer de Vengerberg, du Sorceleur (ET PAS THE WITCHER BANDE D'INCULTE)
    Comment avez-vous découvert le forum ? DC
    Un petit mot doux ? NA AUCUN MOT DOUX! Renforcez vous merde !


    Dernière édition par Nanaya le Lun 2 Avr - 22:44, édité 10 fois
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t119-pour-que-les-heros-nous-sauves-il-faut-commencer-par-les-sauver-en-premier#499 http://kurkigal.forumactif.com/t130-mon-atlas-medical
    avatar
    Date d'inscription : 01/04/2018
    Messages : 70
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse médecin d'Uddäy
    Thème : Fight for Healing !
    DC : Ashaya



    Esclave
    Esclave
    Shamhat Aime-les-Lois - le Dim 1 Avr - 21:58
    http://kurkigal.forumactif.com/t61-shamhat-crois-tu-quon-vive-eternellement#167 http://kurkigal.forumactif.com/t70-shamhat-quand-on-aime-on-ne-compte-pas-et-vous-ne-comptez-pas-pour-moi#208
    Yay, ce DC ! Re-bienvenue parmi nous, toi ! Bonne rédaction de fiche et comme d'hab n'hésite pas si tu as des questions !

    Que bella, Yennefer comme choix d'avatar ! Laughing


    Force et Honneur
    « Adieu mon amour ». Il ne le dit pas. Il n'y a pas de place pour la douceur... pas dans l'arène. Il n'y a pas de place pour la faiblesse. Seuls les hommes durs et forts peuvent se dire gladiateurs. Seuls les hommes durs... Seuls les hommes forts.
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t61-shamhat-crois-tu-quon-vive-eternellement#167 http://kurkigal.forumactif.com/t70-shamhat-quand-on-aime-on-ne-compte-pas-et-vous-ne-comptez-pas-pour-moi#208
    avatar
    Date d'inscription : 15/03/2018
    Messages : 101
    Age du perso : 23 ans.
    Métier : Gladiateur.
    Thème : Berserk - Forces
    DC : Amra Murmure-à-L'Océan, Rahni Pense-le-Monde.



    Prêtre
    Prêtre
    Nanaya - le Dim 1 Avr - 22:01
    http://kurkigal.forumactif.com/t119-pour-que-les-heros-nous-sauves-il-faut-commencer-par-les-sauver-en-premier#499 http://kurkigal.forumactif.com/t130-mon-atlas-medical
    Merci *w*

    Yennefer est tellement... Brrrr... You Know That Feel !
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t119-pour-que-les-heros-nous-sauves-il-faut-commencer-par-les-sauver-en-premier#499 http://kurkigal.forumactif.com/t130-mon-atlas-medical
    avatar
    Date d'inscription : 01/04/2018
    Messages : 70
    Age du perso : 26 ans
    Métier : Prêtresse médecin d'Uddäy
    Thème : Fight for Healing !
    DC : Ashaya



    Esclave
    Esclave
    Akkhi Hure-féroce - le Lun 2 Avr - 12:08
    http://kurkigal.forumactif.com/t63-l-homme-contrairement-a-l-animal-pense-akkhi-ne-pense-pas-elle-sait#175 http://kurkigal.forumactif.com/t66-akkhi-hure-feroce-des-gens-dans-ma-vie
    J'AURAIS DU M'EN DOUTER.
    Bon DC !




    Le ship secret:
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t63-l-homme-contrairement-a-l-animal-pense-akkhi-ne-pense-pas-elle-sait#175 http://kurkigal.forumactif.com/t66-akkhi-hure-feroce-des-gens-dans-ma-vie
    avatar
    Date d'inscription : 15/03/2018
    Messages : 72
    Age du perso : 20
    Métier : Gladiatrice
    Thème : Fluffy tail ♫
    DC : Éa Chaste-du-cœur, Celil



    Admin
    Admin
    Amra Murmure-à-l'Océan - le Lun 2 Avr - 22:52
    http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Félicitations !
    Te voilà validé(e) mon poussin !
    Maintenant que tu as passé la première étape du forum, je t'invite à venir recenser ton avatar sur ce topic histoire que personne ne te pique ta tronche, faire ton petit journal ici même en suivant le modèle et si tu cherches du rp, tu peux poster une demande par ici ! Ceci étant dit, amuse-toi bien sur le forum ! Laughing




    a m r a — Pourquoi faire autant d'histoires pour des lendemains qui chantent faux ? Réduisons nos peines, achevons-nous pour le plaisir. Distillons nos haines et buvons à nos souvenirs, buvons pour ne plus mentir, achevons-nous pour le plaisir. ;; @Apocalyptica - En vie
    Voir le profil de l'utilisateur http://kurkigal.forumactif.com/t29-a-m-r-a-triste-elle-est-prete-a-tout http://kurkigal.forumactif.com/t42-a-m-r-a-triste-elle-fait-la-grimace#65
    avatar
    Date d'inscription : 06/02/2018
    Messages : 300
    Age du perso : 19 ans.
    Métier : Hte-Prêtresse de Derketo.
    Thème : Candyman II - Annie's
    DC : Shamhat Aime-les-Lois, Rahni Pense-le-Monde.



    Contenu sponsorisé - 



    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum